Une propriétaire parisienne a retrouvé son appartement dévasté après l’avoir mis en location pendant trois semaines via Airbnb. La plateforme américaine a fait la sourde à ses nombreux appels. 

Laurie, propriétaire d’une studette de 13m2 à Paris, a eu une bien mauvaise surprise en revenant de vacances. Le 28 août dernier, elle a constaté que son appartement, loué pendant trois semaines via Airbnb, avait été littérallement saccagé par son occupant. "Mon charmant studio tout neuf s’est transformé littéralement en un vulgaire "squat" rempli d’excréments, d’urine et d’une quantité impressionnante de cadavres de bouteilles d’alcool", a témoigné la jeune femme sur Facebook.

Comme l’indique Sud Ouest, cette dernière avait passé trois années à rénover son petit appartement pour pouvoir y loger. Sous le choc, Laurie a directement contacté Airbnb sans parvenir à avoir un interlocuteur au bout du fil. Pourtant, en cas de dégradations, les utilisateurs de la plateforme peuvent obtenir jusqu'à 800 000 euros de dédommagement, a rappelé LCI. Le locataire demeure injoignable.

Recontactée grâce à Facebook

Désemparée, Laurie a posté sur Facebook, le 30 août dernier, une publication pour raconter sa triste découverte. Photos à l’appui, la jeune femme a indiqué sur le réseau social : "Non, il ne suffit pas d’un coup de nettoyage et hop ! Et non, je n’ai jamais voulu remplacer des professionnels de l’hôtellerie. J’ai juste loué mon studio pendant mon absence pendant 3 semaines sur une plateforme (à la base) de confiance, comme des millions de personnes le font ! Aujourd’hui, le studio est au plus mal et moi aussi".

Publicité
Grâce à sa publication, partagée plus de 25 000 fois, Laurie a finalement été recontactée par Airbnb. Néanmoins, la plateforme lui a simplement indiqué que "son dossier est en cours d’étude". Laurie a fait estimer les dégâts de sa studette. Selon Sud Ouest, ces derniers nécessiteraient 10 000 euros de frais de réparation.

Vidéo sur le même thème : Ces villes du monde où se loger sur Airbnb coûte le plus cher

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité