La police et la gendarmerie du Var ont arrêté le 30 juin un jeune homme de Cuers. Il pénétrait dans les maisons pour subtiliser… les sous-vêtements de ses occupantes.

Pour épater les copains, tout est permis. C’est ce que s’imaginait un Cuersois de 20 ans, arrêté en juin dernier après des mois d’enquête. Selon un schéma aléatoire mais toujours avec le même objectif, il s’introduisait chez des personnes, à la recherche de lingerie féminine.

D’après le site du Figaro, trois maisons déplorent le larcin de sous-vêtements. Une dizaine d’autres tentatives se seraient soldées par la fuite du cambrioleur. Du 1er avril au 14 juin 2016, juché sur des bicyclettes (volées elles aussi), le jeune homme prenait ce qu’il découvrait, surtout des dessous mais également une console de jeux portable, précise le quotidien.

À lire aussi – Thaïlande : un voleur très culotté !

Un cambrioleur peu farouche

Selon le commandant de la brigade de gendarmerie nationale de Pierrefeu-dur-Var, interrogé par Le Figaro, le voleur "se contentait d'appuyer sur la poignée de la porte, et entrait sans faire de bruits. (…) S’il entendait un bruit, il se sauvait aussitôt". Animé d’aucune autre intention que de frimer un peu devant ses amis, le jeune homme serait "à la dérive" mais pas "méchant", assure le gendarme.

Publicité
Après un passage devant le tribunal d’instance, le criminel a écopé d’une peine de 10 mois de prison ferme. Une manière comme une autre de dissuader quiconque d’aller fouiller dans les affaires des autres.

Vidéo sur le même thème – Il sauve sa voiture des mains d'un voleur

Publicité