Un timbre unique datant du XIXe siècle a pulvérisé le record du prix de vente aux enchères pour un bien de ce genre. Il a été adjugé, ce mardi soir à New York, pour une somme de 7,1 millions d'euros.

© Capture d'écran Twitter

 Il mesure 2,54 cm sur 3,18 cm mais a coûté une fortune à son acquéreur anonyme. Le One-Cent Magenta, timbre octogonal datant du XIXe siècle devenu unique avec le temps, a été adjugé mardi 17 juin à New York pour la "modique somme" de 9,5 millions de dollars, soit 7,1 millions d'euros. "C'est l'objet le plus cher au monde si l'on considère le poids", a déclaré David Redden, le responsable de la vente, concernant celui que l'on surnomme déjà la "Mona Lisa des timbres".

Publicité
Un exemplaire uniqueSi le prix de vente du One-Cent Magenta a détronné le record du précédent timbre vendu aux enchères, le suédois "Tre Skilling" adjugé pour 2,2 millions de dollars en 1996, c'est grâce à son unicité et son histoire. C'est en 1856, en ex-Guyane Britannique que ce dernier a été émis lorsqu'une cargaison de timbres retardée menaçait les envois postaux dans la colonie, rappelle le site de France TV Info. Pour palier ce retard, le chef des postes aurait alors demandé à l'imprimeur du journal local de fabriquer des timbres. Il en créa deux sortes : des bleus à quatre cents et des rouges magentas à un cent dont il ne reste aujourd'hui plus qu'un seul modèle.

Vidéo sur le même thème : Un acheteur anonyme s'offre un timbre à plus de 7 millions d'euros

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité