Conservée depuis 94 ans dans les catacombes de Palerme (Sicile), la momie de Rosalia Lombardo intrigue, voire effraie. En effet, les visiteurs croient régulièrement voir l’enfant morte ouvrir les yeux. Le mystère vient d’être percé.

©CC (Capture d'écran Wikipédia)

Embaumé en 1920, le corps de Rosalia Lombardo, qui repose dans les catacombes des Capucins de Palerme (Sicile), a enfin livré son secret. La "belle endormie" intriguait nombre de visiteurs qui assuraient la voir ouvrir les yeux. Depuis peu, les scientifiques ont percé le mystère. Il s’agirait simplement d’un effet d’optique.

Bien que les visiteurs jurent l’avoir vu ouvrir les paupières, révélant ses magnifiques yeux bleus, la "belle au bois dormant" ne bouge pourtant pas d’un cil. "Tout cela n'est qu'une illusion d'optique produite par la lumière qui filtre à travers les vitres du côté du cercueil et qui change au cours de la journée", explique le conservateur des catacombes, Dario Piombino-Mascali, dans un communiqué. En réalité,les yeux de la fillette "ne sont pas complètement fermés" et "ne l’ont jamais été", ajoute t-il. Par conséquent, c’est une jeu de lumière qui a berné plusieurs visiteurs.

Une momie superbement conservée

La petite fille, alors âgée de 2 ans, avait succombé à une pneumonie en 1920. Fous de chagrin, les parents de Rosalia avaient décidé de la faire momifier. Ainsi que le rapporte Gentside, le secret de sa merveilleuse conservation réside dans la technique de momification du taxidermiste et embaumeur Alfredo Salafia.

Publicité
C’est en 2009 que Dario Piombino-Mascali a découvert la formule du spécialiste sur une note : "une dose de glycérine, une dose de formaline saturée en sulfate et oxyde de zinc et une dose de solution alcoolisée saturée en acide salicylique". Ce mélange a permis à Rosalina de conserver son teint de bébé et un visage serein. 

Désormais, la momie a été placée dans un nouveau cercueuil de verre qui devrait protéger contre les effets de lumière et assurer la conservation pour encore de nombreuses années.

Vidéo sur le même thème : Rosalia Lombardo, la "belle endormie"

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité