Une nouvelle Mona Lisa a-t-elle été découverte ? Mieux encore, s'agit-il d'une version plus ancienne ? La plus ancienne ? Toutes ces questions se posent alors qu'un tableau très proche de celui de Leonard de Vinci est expertisé en cette fin de semaine. Tous les détails avec Planet.fr.

Ce jeudi, un groupe situé en Suisse a présenté une nouvelle version de la célèbre Mona Lisa de Leonard de Vinci. Martin Bailey, journaliste pour le magazine The Art Newspaper et représentant de ce groupe, affirme qu'il ne s'agit pas là d'une simple copie de la Joconde, mais bien d'un travail préalable à l'une des œuvres les plus célèbres au monde.

Cette Mona Lisa a été peinte sur une toile plus grande, et sur de la toile, contrairement à l’œuvre située au Louvre, peinte sur du bois, ce qui explique peut-être que sa peinture soit plus craquelée. On distingue clairement deux colonnes, de chaque côté, et un arrière-plan plutôt simple.

Le travail préparatoire le plus ancien de la Joconde ?Cette toile a été achetée en 1914 par Hugh Blaker, un artiste et critique qui vivait à Isleworth, à l'ouest de Londres. Cette ville a d'ailleurs donné son nom à l’œuvre : Isleworth Mona Lisa.

Martin Bailey et son équipe tenteront donc de convaincre des spécialistes, à l'aide d’arguments fournis notamment par Carlo Pedretti, de l'Université de Californie, reconnu pour être le plus grand spécialiste contemporain de Leonard de Vinci.

Publicité
L'année dernière, déjà, lors d'une exposition au musée du Louvre, une copie de La Joconde avait été présentée et acceptée comme une version préalable de l’œuvre finale. Reste à savoir si cette Joconde d'Isleworth sera reconnue comme encore plus ancienne. Mais rien n'est joué d'avance, quand on sait qu'un nombre incroyable de copie de l’œuvre de Leonard de Vinci sont éparpillées dans le monde...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :