Pour la toute première fois, une voiture autopilotée a conduit sans encombre plusieurs passagers jusqu'à leur destination dans les rues de Lyon.

R2D2 n'a qu'à bien se tenir, la concurrence arrive. Si pour l'instant l'armée française ne prévoit pas encore d'équiper ses Rafales de robots pilotes comme le célèbre personnage de la série Star Wars, un pas a tout de même été franchi avec la mise en service de Navia. Navia, c'est la première voiture-robot, une voiture sans chauffeur qui se pilote toute seule. Ecologique, la voiture électrique qui peut rouler jusqu'à 30km/h, sait très bien repérer et éviter  les obstacles.

Navia a fait ses premiers kilomètres en transportant huit personnes, invitées par l’exposition Lyon City design, dans les rues de Lyon révèle Le Parisien. Un exploit technique que confirme Christophe Cairoli, directeur des opérations d’Induct : "Il nous a fallu 150 années d’ingénieurs en recherches cumulées pour la mettre au point" précise celui qui dirige la société parisienne qui a conçu Navia. N'ayant ni chauffeur ni plaque d'immatriculation, l'engin a dû faire l'objet d'une dérogation exceptionnelle pour pouvoir circuler.

Publicité
"La navette peut tout à fait remplacer les véhicules individuels dans les centres historiques, par exemple, et permettre de fluidifier le trafic" continue Christophe Cairoli. Visiblement impressionné par l'expérience, le maire de Lyon, Gérard Collomb a décidé de poser une option pour équiper le nouveau quartier de Confluence de la technologie d’Induct. Navia devrait cependant rester un moyen de transport d'avant-garde, pour quelque temps encore,  car à 170 00 euros pièce, les particuliers ne se bousculent pas au portillon. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité
Publicité