Se retrouver face à un requin est déjà terrifiant. Mais imaginez que la bête ait deux têtes ! Des espèces montrant de telles mutations ont été pêchées un peu partout récemment, et même les chercheurs sont perplexes.

Le chercheur Valentin San Coma, de l'université de Malaga en Espagne, a découvert cette semaine un embryon de roussette à deux têtes. Si les requins bicéphales ne sont pas rares, c'est la première fois qu'on en retrouve un spécimen chez une espèce ovipare - qui pond des œufs.

L'auteur de la découverte étudiait à l'origine le système cardiovasculaire de la roussette, lorsqu'il a remarqué l'étrange embryon, indique Sciences et Avenir. De telles espèces ne survivent pas longtemps dans la Nature et ne représentent qu'une minorité de cas. Cependant, on retrouve d'autres exemples de squales à deux têtes.

À lire aussi – PHOTOS Un étrange requin albinos agite le Web

L'attaque des requins mutants

Un requin bleu bicéphale avait été trouvé en 2011 par des chercheurs de l'université de Cambridge. En 2013, un requin-bouledogue présentant la même mutation avait été pêché dans l'océan Indien.

Publicité
Pour le premier, on avait avancé que les bébés requins bleus avaient plus de risques d'être malformés, car ils étaient au moins 50 dans le ventre de leur mère. Théorie réfutée grâce au requin-bouledogue découvert, l'espèce n'ayant pas autant de petits. Selon Valentin San Coma, la malformation serait plutôt imputable à la surpêche et à la pollution, rapporte Paris Match.

Vidéo sur le même thème – Petit bateau + grand requin = gros problèmes

Publicité