Chacun sa solution pour se sauver des eaux. En Australie, un phénomène spectaculaire à lieu à chaque inondation : par milliers, les araignées rejoignent les hauteurs sèches… en parachute.

Comment se sauver d’une gigantesque inondation lorsque l’on est une toute petite araignée ? En volant !

La semaine dernière, de violentes intempéries ont frappé l’Etat de Tasmanie, une île située à 240 km de l’Australie.

A la suite des "pires tempêtes jamais vues en 42 ans", selon le Sydney Morning Herald, un phénomène étonnant s’est produit : des centaines de milliers, voire des millions, d’araignées ont envahi les cimes des arbres et les zones en dehors des inondations avec leurs toiles.

En réalité, pour pouvoir échapper à la noyade, les petits arachnides ont une technique bien particulière : le déplacement par les airs via… un parachute.

A lire aussi-USA : invasion d’araignées dans une banlieue de Memphis

Un peu comme Spiderman…

"Ce qu’elles font c’est qu’elles grimpent sur un point élevé - jusqu'au sommet d'un brin d'herbe par exemple - puis elles pointent leur abdomen vers le ciel et laissa échapper un fil de soie. Ce dernier prend prise au vent, agit comme un parachute et les emporte vers les cimes de arbres", a exlpiqué Graham Milledge, gestionnaire de la collection d’arachnides à l’Australian Museum.

Publicité
Souvent petites et innofensives, ces araignées se sont dispersées une fois les crues finies. "Les gens ne réalisent pas le nombre d’araignées qu’il peut y avoir là-bas jusqu'à ce qu’ils voient de tels événements", fait remarquer Graham Milledge.

Une prise de conscience effroyable pour les arachnophobes.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :