Une employée de la poste a eu la frayeur de sa vie à Blénod-lès-Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle) en découvrant un python royal à ses pieds échappé d'un colis. Plus de détails.

Un python royal de plus d’un mètre de long ! Une employée de la poste de Blénod-lès-Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle) s’est récemment retrouvée nez-à-nez avec un serpent échappé d'un colis en fin de journée.

Des serpents à la Poste !Alors qu'elle s'appretait à quitter son bureau, la jeune femme a senti quelque chose frôler sa peau au niveau de ses pieds. C'est alors qu'elle à vue par terre un python royal de plus d'un mètre de long. Apeurée, la jeune femme a appelé les pompiers à l’aide. Ceux-ci ont rapidement neutralisé l’animal. Ils ont par ailleurs retrouvé un second python dans le colis dont s’était, a priori, échappé le premier. Bien que le serpent soit impressionnant, il n’est pas considéré comme dangeureux, à plus forte raison qu'il est l’un des "reptiles de compagnie" préférés des passionnés.

Publicité
Alors que les deux serpents ont depuis été confiés à une clinique vétérinaire et le domicile de l’expéditeur perquisitionné, les douaniers n’ont pas trouvé de certificats pour les deux reptiles. Ces documents permettent de prouver que les serpents n’ont pas été prélevés dans leur milieu naturel. Lors de la perquisition, les douaniers ont également trouvé une tortue empaillée, un caïman ainsi que deux boas constricteurs.

Une autre affaire avait par ailleurs défrayé la chronique. Un serpent avait été retrouvé dans un avion !

Publicité