Lors d’une visite officielle en Charente, François Hollande s’est permis de signer un mot excusant l’absence d’une classe de première venue lui rendre visite.

C’est le mot d’excuse ultime, celui que tous les élèves souhaiteraient présenter à leurs professeurs. François Hollande était en visite ce jeudi en Charente pour plusieurs rencontres sur le thème de l’autisme. Alors qu’il visitait une école d'Angoulême à la pointe de l'accueil pour les enfants autistes, un jeune de première du lycée Charles A. Coulomb, venu avec ses camarades, est allé à la rencontre du président de la République pour lui demander de signer le mot d’absence pour sa classe, rapporte Charente Libre.

Le mot en question demande "d’excuser l’absence de (la) 1ère S.S.I au lycée Charles A. Coulomb" pour "l’accomplissement de leur devoir civique" qui en l'occurence, est d'accueillir " Monsieur le président de la République".

Publicité
Le président s’est prêté au jeu et a signé le mot. Le jeune homme en question à réalisé une courte vidéo de son échange avec le président, au cas où ses professeurs ne le croiraient pas, visible sur le site de la Charente Libre.

Vidéo sur le même thème - scolariser des enfants autistes, un combat difficile