De passage à Madrid (Espagne), l’ex-chef d’État français en a profité pour déjeuner avec le Premier ministre espagnol. Au menu : les meilleurs détournements d’une photo les réunissant, attablés.

Le moins que l’on puisse dire est qu’ils s’en sont donnés à cœur joie ! De nombreux internautes se sont récemment appliqués à détourner une photo un peu particulière, publiée par Mariano Rajoy sur son compte Twitter, comme le révèle le Huffington Post. On y découvre le dirigeant espagnol, accompagné de Nicolas Sarkozy, autour d’une table à l’heure du déjeuner. "Il repartira sans nul doute avec un bon souvenir de notre gastronomie", commente-t-il. Une chose est sûre, Nicolas Sarkozy n’oubliera pas de sitôt son passage à Madrid…

À lire aussi - Nicolas Sarkozy en cow-boy sur la nouvelle campagne d’affichage du PS

Il ne s’attendait sans doute pas à créer une telle effervescence autour de lui. Lundi, tandis qu’il se rendait à Madrid pour assister aux séminaires de la Fondation d’analyse et d’études sociales (FAES), Nicolas Sarkozy a souhaité partager un moment avec Mariano Rajoy. Ce dernier l’a ainsi emmené déjeuner dans ce qu’il a surnommé sur Twitter "un troquet espagnol atypique".

Les deux hommes se sont donc dirigés vers un restaurant, nommé "La Tasca Suprema" (le troquet suprême), afin de déguster une salade de pommes de terre, du gaspacho, des encornets et bien d’autres spécialités locales.

Quelle légende sera la meilleure ?

Publicité
L’image a déjà suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Aussi, bon nombre d’abonnés se sont adonnés à un nouvel exercice de style : réécrire la légende de cette photo. Planet a sélectionné pour vous quelques-uns de ces détournements. Fou rire garantie !

"Après une heure de parlote, on chuchote à l'oreillette de Rajoy que Sarkozy est en fait une silhouette en carton."

"Rajoy : La Carla elle a bien une tête à en redemander au lit.Sarkozy: Garçon, prévenez-moi quand vous aurez une table de libre."

"- Quand les glaces sont rayées sur la carte c'est qu'il n'y en a plus.- Restaurant de merde.- C'est comme ça."

"Quand ta mère t'obligeait à coller aux basques de ton cousin parce que vous aviez le même âge."

Tandis que d'autres usent de leur talent d'illustrateurs...

Vidéo sur le même - Sarkozy et son désir de "revenir"