Lors d'une vente aux enchères organisée par la maison Osenat, la bague de fiançailles que Napoléon Bonaparte avait offert à Joséphine de Beauharnais a été vendue à une somme record avoisinant les 900 000 euros.

"A l'époque, Bonaparte a très peu d'argent. La bague est d'une simplicité à toute épreuve", explique Jean-Christophe Chataignier, directeur du département souvenirs historiques chez Osenat. Pourtant le moins que l'on puisse dire c'est que la bague offerte par  Napoléon Bonaparte à Joséphine de Beauharnais pour leurs fiançailles est loin d'être du toc. La preuve : elle s'est vendue 896.400 euros !

Estimée environ 10 000 eurosLa bague en or d'un diamètre de 18 cm, ornée d'un diamant et d'un saphir taillés en poire, disposés "en toi et moi", n'était, il est vrai, initialement estimée qu'entre 8000 et 12 000 euros. C'est lors d'une vente aux enchères, organisée par la maison Osenat sur le thème de "L'Empire à Fontainebleau", que le bijou a été mis en vente rapporte l'AFP. Le mariage aura lieu dès le 9 mars 1876, 13 jours seulement après l'annonce des fiançailles, et précède de peu le départ de Napoléon pour la campagne d'Italie.

Publicité
Napoléon, coureur de juponGrand séducteur, Napoléon multiplia les conquêtes tout au long de sa vie en dépit due son mariage. Un joug que Joséphine, fine politique, sut transformer en beau harnais, laissant son mari collectionner les maitresses sans mot-dire. Mais sa stérilité rédhibitoire lui valu le divorce, 13 ans plus tard, en 1809. La bague reste un des derniers symboles de leur amour. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité