Kate Moss a récemment confié qu'elle pourrait vendre le tatouage qu'elle a en bas du dos pour plusieurs millions d'euros si elle venait à être ruinée.

Si nos grand-mères avaient l'habitude de conserver un petit bas de laine pour les coups durs, Kate Moss a, elle, son bas du dos. Au cours d'un entretien accordé au magazine Vanity Fair, le mannequin britannique a en effet déclaré à propos du tatouage qui orne sa chute de reins : "si tout devait tourner terriblement mal, je pourrais faire une greffe de peau et le vendre". Le dessin représentant deux petites hirondelles a été réalisé par Lucien Freud, le petit-fils du psychiatre à la renommée internationale.

Plus qu'une oeuvre d'art, ce tatouage est également le fruit d'une amitié fugace entre l'artiste et celle que l'on surnomme "la brindille". Le top model s'est en effet livrée sur la valeur sentimentale que revêt ce dessin sur son corps. Revenant sur sa rencontre avec Lucien Freud en 2002, elle a expliqué: "Il m'a dit que lorsqu'il avait 19 ans, il était dans la marine, et qu'il avait l'habitude de faire les tatouages des autres marins. Alors j'ai dit Oh mon Dieu, mais c'est génial!", avant d'ajouter: "Et il m'a répondu : Je peux vous en faire un. Qu'est-ce que vous aimeriez ?".

Publicité
Et alors que Kate Moss a déjà vendu un portrait d'elle réalisé par le petit-fils de Freud pour 4,5 millions d'euros lors d'une vente aux enchères, son tatouage pourrait aussi être céder pour une très coquette somme. "C'est un original de Freud. Je me demande combien un collectionneur paierait pour ça ? Quelques millions ?", s'est interrogée la brindille. Celle-ci a cependant le temps de voir venir avant de devoir en arriver là. Sa fortune personnelle est en effet estimée à plus de 60 millions d'euros.

 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :