A l’occasion de la promotion du film Le Grand Méchant Loup, Kad Merad et Benoît Poelvoorde étaient les invités du JT de 20 heures de Claire Chazal. L’intervention de l’acteur belge n’est pas passée inaperçue parlant de "petites cochonnes" et admettant avoir bu peu avant l’interview.

Benoît Poelvooerde est encore au centre de l’attention. A l’occasion de la promotion du film Le Grand Méchant Loup, dans lequel il tient le haut de l’affiche avec Kad Merad, l’acteur belge a fait une sortie quelque peu troublante sur le plateau du JT de 20 heures de Claire Chazal.

Des propos incohérentsRapidement, l’acteur prend la parole et semble avoir du mal à parler. Ses propos sont en effet incohérents. Piégés Kad Merad et Claire Chazal se sont ainsi obligés à déblatérer philosophiquement sur la place de l’homme dans la société et le rôle de l’homme dans l’infidélité. Benoît Poelvoorde continue de s’enfoncer, demandant même à un Kad Merad mal à l’aide de l’aider : "mais aide-moi".

Publicité
"Les petites cochonnes"Dans son monde, l’acteur belge en est même déjà à imaginer une suite du film qui sort dans les salles le 10 juillet prochain, intitulée grossièrement "les petites cochonnes". Devant ses interlocuteurs désemparés et en plein direct, Benoît Poelvoorde admet avoir "bu avant d’arriver sur le plateau pour l’interview". Ce n’est pas la presse dont aurait voulu se targuer le réalisateur Nicolas Charlet pour son film.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité