Deux industriels ont imaginé un bouchon révolutionnaire. Présentée à Vinexpo, cette innovation permet d’ouvrir des bouteilles de vin sans tire-bouchon tout en gardant les qualités spécifiques du liège. Explications.

C’est pendant le salon mondial du vin Vinexpo, qui se tenait à Bordeaux cette semaine, que deux industriels ont présenté une innovation étonnante, voire même historique dans la manière de boucher et de déboucher une bouteille de vin. En effet, elle met pour la première fois au placard le tire-bouchon, puisque les meilleurs crus de Bourgogne et de Bordeaux pourront s’ouvrir à mains nues.

Le conceptLe leader mondial des emballages alimentaires en verre et le numéro un des bouchons en lièges ont uni leurs efforts pour concevoir ce système révolutionnaire. Après quatre ans de développement et 5 millions d’euros investis, ce système a été baptisé Helix et breveté. En quoi consiste t-il ? Il s’agit en fait d’un bouchon de liège ergonomique, placé dans une bouteille en verre au goulot fileté. En clair, le bouchon en liège se visse et se revisse sur la bouteille sans aucune difficulté. Cela permet également de conserver plus facilement une bouteille déjà ouverte.

Remettre le liège au goût du jourDepuis quelques années, de nombreux producteurs se sont laissés convaincre par des nouveaux systèmes de bouchage sans liège, car beaucoup moins cher. Bouchons en résine ou capsules métalliques, les alternatives ne manquent pas.

Publicité
Le liège a donc perdu des parts de marché et ne serait aujourd’hui utilisé que dans 60% des cas. Malgré tout, la France reste plutôt fidèle au bouchon en liège, d’autant que les améliorations dans la fabrication et la sélection des chênes ne laissent quasiment plus de problèmes d’odeurs de vins bouchonnés. Cette innovation va donc redorer quelque peu le blason du liège, au détriment des marchands de tire-bouchon qui risquent de ne pas apprécier.

© bu/Flickr

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité