Au total, 491 lettres ont été retrouvées dans son grenier alors qu’il déménageait. La Poste a prévu de porter plainte.

Une technique pour moins travailler à ne pas reproduire ! Un facteur, employé durant l’été 2013 à Tinténiac (Ille-et-Vilaine), terminait toujours sa tournée plus tôt que prévu. La raison ? Il ne distribuait pas le courrier… préférant le cacher dans son grenier, rapporte Ouest-France. "Les chefs nous l’ont appris ce matin, on a été surpris. Ce jeune, il avait l’air sérieux. Mais c’est vrai qu’il avait tendance à finir sa tournée plus tôt que la titulaire qu’il remplaçait", a confirmé une factrice au quotidien.

A lire aussi - Des taxis pour délivrer le courrier : la mauvaise idée de La Poste

La duperie a été découverte alors que l'ancien facteur déménageait. Le nouveau propriétaire de son appartement a trouvé 491 lettres cachées dans le grenier. Il a alors décidé d’alerter la gendarmerie, qui a remis le courrier à la Poste. C’est ainsi qu’avec plus de deux ans de retard, le courrier a finalement été distribué mardi.

152 foyers sont concernés par le retard 

Publicité
La Poste a par ailleurs indiqué que 152 foyers étaient concernés par la dissimulation du courrier. Les concernés devraient recevoir une lettre leur expliquant les raisons du retard et les démarches à suivre s’ils s’estiment lésés.

Une situation pour le moins embarrassante pour la Poste. L’entreprise a d’ailleurs décidé de porter plainte contre l’ancien facteur.

En vidéo sur le même thème - le mystère de la boîte aux lettres accrochée à un pont