Incroyables, mais vrais ! Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué l’actualité cette semaine. 

Blessé par balle par son chiot qu’il voulait abattre

Jerry Allen Bradford, un Américain de 37 ans, avait sept petits bergers croisés de trois mois dont il ne voulait plus. Lundi, il a décidé de les abattre à l’aide d’un pistolet de calibre 38. Il avait déjà tiré sur trois chiots lorsque l’un d’entre eux a donné un coup de patte sur la détente.

L’homme, touché au bras, a tout de suite filé à l’hôpital. Pour justifier sa blessure, il a raconté la vérité aux autorités qui ont immédiatement placé les chiots survivants dans un refuge. Une enquête pour maltraitance envers les animaux a été ouverte.

 

Un voleur rend une voiture avec un mot d’excuses

Stéphane Bonnet, un boulanger de La Rochelle, pensait avoir perdu pour de bon sa camionnette, volée samedi dernier. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir le véhicule intact le lendemain matin devant son domicile, avec sur la banquette avant un petit mot d’excuses et un billet de 20 euros pour "rembourser l’essence".

L’"emprunteur" a même laissé un message sur le répondeur du boulanger en laissant son numéro de téléphone. "Il a l'air très sympa. Il m'a expliqué qu'il avait fait ça parce qu'il avait besoin de rentrer chez lui de toute urgence", a indiqué à Sud Ouest l’épouse de Stéphane Bonnet qui l’a rappelé.

A lire aussi : Le gérant d’un kebab rédige un mot d’excuses pour des lycéens

Ce motard roulait sans permis depuis 42 ans

Un homme âgé de 73 ans conduisait sa moto sans permis depuis 42 ans. "Souvent contrôlé, il était passé jusqu'à ce jour au travers des mailles du filet", a indiqué la gendarmerie de l’Hérault. Suite à une "erreur administrative", son permis portait la mention A, alors que le motard n’avait jamais passé l’examen de conduite des deux-roues.

Il a finalement été démasqué l’été dernier par les gendarmes après un excès de vitesse au sud de Béziers. Il sera prochainement convoqué devant un tribunal correctionnel.

 

Elle affiche son mari infidèle sur un panneau autoroutier

"À mon mari infidèle Paul. Vous vous méritez. Quand tu rentreras à la maison, je ne serai pas là. Profite de la route jusqu’au travail. Lisa". Voici le message que les usagers de l’autoroute de Sheffield en Angleterre ont pu apercevoir mercredi sur un panneau publicitaire géant de 4 mètres de long et 3 mètres de large.

Publicité
Parmi eux, il y avait Paul, le mari infidèle. "Elle a payé des milliers de livres sterling pour cette affiche", a fait savoir celui qui a vendu l’espace publicitaire. Une vengeance pour le moins originale qui a fait le tour des réseaux sociaux.

Vidéo sur le même thème : Un chiot coincé 9 heures dans un tuyau d'évacuation retrouvé vivant par des policiers