Incroyables, mais vrais ! Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué l’actualité cette semaine.

Une lettre timbrée d’un autocollant "Banane de Guadeloupe et de Martinique" ? Il l’a fait !

Il y a quelques jours, un habitant de Saint-Michel, un petit village des Charentes de 3 000 âmes, s’est amusé à s’envoyer une lettre. La particularité de ce courrier ? L’homme a remplacé le timbre initial par un autocollant "Banane de Guadeloupe et de Martinique". A sa grande surprise, la lettre est bel et bien arrivée dans sa boîte aux lettres !

"Je voulais savoir ce qui allait se passer", a confié Alain à la Charente Libre. Le plus surprenant dans cette affaire est que la lettre, confiée à la Poste de sa commune, est arrivée avec le reste son courrier sans que l’homme n’ait à payer "la moindre surtaxe", ni même l’affranchissement obligatoire de 76 centimes. En effet, l’ "autocollant banane" a été affranchi normalement, comme le démontre cette photo, diffusée sur Twitter :

Si la combine peut faire sourire, la rédaction d'Outre-Mer 1ère a souhaité réitérer l’expérience du "timbre banane". Nos confrères ont donc acheté une banane des Antilles avant de prélever l’autocollant "Banane de Guadeloupe et de Martinique" afin de le coller sur une enveloppe. Le courrier a ensuite été posté à Malakoff mercredi. Le lendemain, la lettre est arrivée à la rédaction et… sans surtaxe !

A lire aussiLa Poste : hausse des tarifs de 5% par an jusqu’en 2018

 

La région lilloise victime d'un réseau de cambrioleurs présumés de salons de coiffure

Depuis plusieurs mois, la métropole lilloise est victime de nombreux cambriolages, notamment de salons de coiffure. La plupart du temps, ce n’est pas l’argent qui intéressait les auteurs présumés, mais… les shampoings et autres produits capillaires haut de gamme.

La Sûreté départementale a pu interpeller lundi et mardi une équipe de quatre cambrioleurs, déjà connus des forces de police, a rapporté La Voix du Nord. Les individus, tous âgés de 18 à 19 ans, venaient de commettre deux cambriolages de salons dans la même soirée. Au total, les autorités ont recensé 18 cambriolages, tous opérés dans la région de Lille et ses environs.

Le préjudice total s’élève à 95 000 euros. Les suspects ont indiqué aux autorités que les produits volés, principalement issus de la marque Kérastase, étaient rapidement revendus auprès de particuliers. "J’ai eu un coup de folie. Je ne travaille plus, je n’ai pas d’argent, j’ai pris le chemin le plus facile", s’est justifié Chabane D., l’un des quatre cambrioleurs. Le jugement se tiendra le 5 mars prochain.

A lire aussiIl s’endort pendant un cambriolage et se réveille entouré de policiers

 

Les voitures noires, interdites au Turkménistan parce qu'elles portent malheur

Le président turkmène Gurbanguly Berdimuhamedov a décrété que les voitures de couleur noire seraient désormais interdites dans le pays. La raison ? Le dirigeant aurait agi par superstition, ne supportant pas ce type de véhicule.

A lire aussi - D'où viennent les superstitions ?

Si cette surprenante décision n’a pas été confirmée officiellement par écrit, le président a tout de même transmis certaines consignes aux fonctionnaires des douanes, a rapporté 20 minutes. Ces derniers ont ainsi rejeté de nombreuses demandes d’importation de véhicules noirs, conseillant aux propriétaires d’acquérir des voitures de couleur blanche, qui elle porterait bonheur, selon Chrono-tm.org.

Quant aux véhicules officiels, ils ont connu le même traitement. Ainsi, pour ses déplacements, le président Gurbanguly Berdimuhamedov n’utilise plus que des limousines blanches. Mais la restriction ne s’arrête pas là puisque les coupés et les véhicules aux vitres teintées ont également été bannis du pays. Enfin, et parce que le blanc a la cote, tous les grands bâtiments de la ville ont été recouverts de marbre immaculé, pour un montant de quelques milliards d’euros.

 

Un Américain succombe à un coup de couteau reçu... 55 ans plus tôt

Antonio Ciccarello, un New-Yokais de 97 ans, vient de mourir des suites d’une blessure particulière. Son décès aurait été causé par un coup de couteau, reçu dans les années 1950.

Il est difficile de trouver une explication rationnelle sur cette affaire, révélée par le New York Times. Si l’autopsie a bien confirmé que l’homme est décédé à cause d’un coup de couteau, son cas reste exceptionnel puisque les faits se seraient déroulés 55 ans plus tôt. Le certificat de décès a ainsi révélé les complications d’une occlusion intestinale "causée par une hernie ventrale due à une profonde laparotomie [une incision de l’abdomen] réalisée pour traiter une blessure par arme blanche au torse", a expliqué Le Point. La blessure, "infligée par un tiers", serait en réalité un "homicide".

A lire aussi - Un Chinois survit après avoir reçu un couteau tombé du ciel sur le crâne

Les autorités ont été contraintes d’ouvrir une enquête afin de retrouver le meurtrier. Une tâche qui s’avère particulièrement complexe puisque les enquêteurs ne disposent d’aucune preuve, ni même de témoin. "Le problème, c’est qu’il n’y a plus tellement de gens vivants", a ainsi déclaré le lieutenant chargé de l’enquête. Selon la fille de la victime, le coupable serait "probablement mort", et ce "depuis longtemps".

 

États-Unis : toujours célibataire à 40 ans, elle se marie à elle-même

Trouver le parfait amour peut parfois s’avérer compliqué, voire impossible. Une habitante de Houston (États-Unis) a semble-t-il trouvé la solution pour celles et ceux qui rêveraient de se marier. Lassée d’être célibataire à 40 ans, la jeune femme a ainsi choisi de se marier avec elle-même.

A lire aussi - États-Unis : une adolescente s'apprête à épouser son père

Yasmin Eleby a mis deux ans avant de prendre sa décision. Le jour de ses 38 ans, cette Américaine avait fait un pacte avec elle-même : si elle ne trouvait pas de mari avant ses 40 ans, elle se marierait avec elle-même, a rapporté 20 minutes. N’ayant pas trouvé son âme sœur, cette Américaine a donc tenu sa promesse.

Publicité
La cérémonie, dite "spirituelle", s’est déroulée au musée de la Culture afro-américaine de Houston. Yasmin Eleby avait convié l’ensemble de ses proches pour l’occasion. "Je n’ai pas de mots pour décrire toutes les émotions que j’ai ressenties au cours des dernières semaines. J’ai été submergée par ces effusions d’amour et de soutien reçues au cours de ma célébration de l’amour et de la vie", a confié la jeune mariée sur son compte Facebook.

Vidéo sur le même thème : un salon de coiffure cambriolé cinq fois en deux mois à Lomme