Atypiques, drôles, incroyables,…. Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué cette semaine. Découvrez ainsi l’histoire de cet homme qui a coupé son bracelet électronique afin de retourner en prison, celle de ce maire Canadien qui a essayé de vendre un cachalot mort échoué sur la baie de sa ville ou encore celle de cet Américain qui voudrait pouvoir épouser son ordinateur…

Il coupe son bracelet électronique pour retourner en prison et fuir sa femme

Un condamné bénéficiant d’un aménagement de peine a sectionné la semaine dernière son bracelet électronique afin de pouvoir… retourner en prison !Ce quinquagénaire purgeait une peine pour de nombreux délits routiers liés à la consommation d’alcool. "En conflit" avec sa compagne, le condamné a décidé de sectionner son bracelet électronique afin d’être placer à nouveau en prison. Il s’est rendu de lui-même aux portes de la maison d’arrêt de Béthune (Pas-de-Calais). Sans raison de l’incarcérer immédiatement, l’homme a été placé en garde à vue par les gendarmes puis écroué avant de passer en comparution immédiate lundi. A sa grande joie, il a été condamné à deux mois de prison et a ainsi pu s’éloigner de sa conjointe.

Cachalot à vendre sur eBay

Que faire d’un cachalot échoué sur les rivages de sa ville ? Le vendre, répond le maire de Cap-Saint-Georges au sud-ouest de Terre-Neuve (Canada). En effet, l’édile a eu l’idée de mettre en vente la carcasse de l’animal sur eBay, lundi dernier. Il espérait trouver un acquéreur qui viendrait ainsi libérer la plage de la présence du cétacé mort de 12 mètres de long. L’annonce a finalement dû être retirée. Le site interdit en effet la vente d’animaux, qu’ils soient morts ou vivants. Pourtant, un internaute avait déjà proposé plus de 2000 dollars pour acquérir la dépouille.

Cet Américain voulait épouser son ordinateur

Chris Sevier a un rêve : épouser son ordinateur portable. Malheureusement pour cet Américain, la justice a refusé de valider un tel mariage. L’homme considère cependant qu'il aime sa machine autant qu’une personne peut aimer son conjoint. Révolté qu’on ne lui permette pas de vivre pleinement son idylle avec son ordinateur, il s’est joint aux requêtes des opposants au mariage gay, dans l’Etat de l’Utah.Chris Sevier était déjà connu de la justice américaine. En effet, il avait tenté de poursuivre Apple arguant que son addiction à la pornographie était le résultat de l’absence de "mode sécurisé" sur son ordinateur.

Copuler dans un avion, est-ce bien raisonnable ?

Une jeune britannique a été interpellée après avoir eu une relation sexuelle avec un inconnu dans les toilettes d’un avion, entre Gatwick et Las Vegas.Durant le vol, la jeune femme voyageait aux côtés de ses parents. Cette dernière a bu plusieurs verres d'alcool avec son voisin qui, visiblement, lui plaisait bien. Ni une ni deux, les deux protagonistes se sont retrouvés dans les toilettes de l’avion. Des passagers se sont alors plaints des bruits plus qu’explicites qui s’échappaient des lieux. Des membres de l’équipage ont alors ordonné au jeune couple de sortir. Mécontente, la jeune femme s’est rebellée. A tel point que les stewards l’auraient menottée, le tout sous le regard de ses parents qui voyageaient avec elle. La police du Nevada, qui a interrogé la jeune femme à l’arrivé, lui a donné un avertissement avant de la laisser repartir.

Il meurt percuté par une cuvette de toilettes

Attention cuvette ! Un homme a été tué vendredi dernier par une cuvette de toilettes qui venait d’être lancée depuis un stade à Recife (Brésil). "Un pays qui aime le football ne peut pas tolérer la violence dans ses stades", a déclaré ce dimanche sur twitter la présidente du Brésil, Dilma Rousseff. Celle-ci a présenté ses condoléances à la famille du défunt.Le tribunal de justice sportive a sanctionné le stade Arruda de deux matches à huis clos.

Un lycéen pirate le site internet de son école pour se donner de meilleurs notes

Publicité
Qui n’a jamais rêvé de modifier son bulletin scolaire, passant ainsi du statut de cancre à celui d’élève modèle ? Grâce à son talent en matière d’informatique, le jeune américain Jose Bautista a pu s’introduire sur le site internet de son école et transformer ses mauvais résultats en notes brillantes. Ayant certainement le sens entrepreneurial, il proposait aussi ses services à ses camarades, moyennant finance.Le trafic du jeune homme a finalement été découvert. Il n’imaginait certainement pas se retrouver avec 8 chefs d’inculpation sur le dos. Après avoir payé une caution de 20 000 dollars, le jeune pirate attend désormais son procès dans sa famille.

Vidéo sur le même thème : un mariage tourne au sauvetage en mer!