Un bol acquis pour une somme modique dans un vide-greniers a rapporté plus de 2 millions de dollars à son propriétaire lors d'une enchère à New York. L'objet est une poterie rarissime de l'artisanat chinois.

C'est ce qu'on appelle avoir un sacré bol ! Un particulier qui avait déniché un bol pour 3 dollars dans un vide-greniers, a revendu son bien pour la coquette somme de 2,23 millions de dollars, lors d'une enchère Sotheby's à New York. Le propriétaire du précieux récipient l'avait longtemps utilisé comme simple objet de décoration, séduit par les lignes très blanches, fines et épurées de la poterie. De nature curieuse, il avait néanmoins fini par faire expertiser l'objet par des spécialistes de l'art chinois. Juste au cas où.

Un objet millénaireBingo ! L'objet est un Ding millénaire de la dynastie Song rapporte l'AFP. La dynastie impériale qui a régné du Xe au XIIIe siècle sur l'empire du Milieu a produit des poteries caractéristiques, très prisées des collectionneurs. L'estimation de départ de Sotheby's pour le bol oscillait entre 200 000 et 300 000 dollars. Mais comme cela arrive dans les enchères, la bataille fut rude pour le trésor de 12 cm que se sont disputé avec acharnement quatre acheteurs.

Publicité
Deux exemplaires dans le mondeC'est finalement le marchand d'art londonien Giuseppe Eskenazi, qui a raflé la mise. Même si le coût de l'objet a été multiplié par 744000 depuis son achat en brocante, son acquéreur pourra se vanter de posséder l'un des deux seuls exemplaires au monde de ce type de bol. Une nouvelle preuve, s'il en était, que s'échiner à chiner des objets chinois peut rapporter gros. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité