Un américain a porté plainte contre Apple, accusant le géant de l’informatique de l’avoir rendu accro au porno et d’avoir détruit sa vie de couple. La faute, selon lui, au navigateur Safari, qui procurerait un accès trop facile aux contenus X.

Chris Sevier a décidé de poursuivre Apple, estimant que le géant de l’informatique et son navigateur internet avaient ruiné sa vie. Si la plupart des gens se plaignent généralement qu’internet porte atteinte à leur vie privée en pillant leurs données personnelles, lui estime au contraire que le web lui a offert trop de liberté et qu’il en paie aujourd’hui le prix. Cet avocat, originaire de Nashville, a en effet été suspendu du barreau du Tennessee et traverse une grave crise conjugale. En cause : des problèmes psychiatriques engendrés par une addiction au porno. La faute, selon lui, à Safari.

Trop de liberté sur le webSelon la plainte déposée par Chris Sevier devant la cour fédérale, le navigateur web d’Apple, Safari, devrait être équipé d’un filtre par défaut permettant de bloquer tous les contenus X disponibles sur le web, rapporte le site Abovethelaw. Il va même plus loin et demande à ce que ce soit à l’internaute, âgé d’au moins 18 ans, souhaitant avoir accès à ce type de contenus, d’en faire expressément la demande auprès d’Apple, et qu’il en reconnaisse les risques en signant un document.

Publicité
« La concurrence déloyale » des actrices XChris Sevier explique en effet que c’est à cause d’une erreur de frappe que tout aurait commencé. En voulant accéder à son compte Facebook, il a malencontreusement tapé « fuckbook » dans le moteur de recherche, une erreur qui n’a pas été sans conséquences. « Sans l'utilisation du produit Apple, la qualité de vie du plaignant aurait été bien meilleure » explique-t-il dans sa plainte. « Le produit Apple n'était pas équipé de façon appropriée de mesures de sécurité qui auraient permis de bloquer les intrusions injustifiées de contenus pornographiques qui ont systématiquement empoissonné sa vie ». En plus de la perte de son travail, l’avocat dénonce « la concurrence déloyale » des actrices X et « l’interférence dans le contrat de mariage ». « L’échec de son mariage a fait connaître au plaignant une telle détresse émotionnelle qu’il a dû être hospitalisé » ajoute-t-il encore. Le mal incarné en somme… 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité