Un fourgon a semé près de deux millions de dollars dans les rues de Hong Kong mercredi 24 décembre pour le plus grand bonheur des habitants. La police a néanmoins rappelé que conserver les billets était considéré comme un vol.

C’était un peu Noël avant l’heure pour les Hongkongais qui ont croisé la route du convoi. Mercredi, un fourgon blindé dont les portes avaient été mal fermées a libéré près de 1,6 million d’euros (15,23 millions de dollars hongkongais) en billets de banque dans les rues de Hong-Kong à quelques heures du reveillon. Selon Le Huffington Post, les passants, cherchant à récupérer quelques billets, auraient été pris d’un véritable sentiment de folie au passage du camion.

La situation était telle que la circulation s’est arrêtée sur Gloucester Road, une des artères principales du centre-ville. Les piétons ont accourus et les automobilistes sont sortis de leur voiture pour se ruer sur les billets de banque alors que la police bouclait les environs. Ces derniers étaient nombreux armés et équipés de gilets pare-balles pour récupérer les billets sans encombre. 

Jusqu'à dix ans de prison pour ceux qui ne rendraient pas l'argent ?

Car si la pluie de billet avait des airs de fête, les autorités ont aussitôt réagi en demandant à la population de rendre l’argent. "Toute personne qui trouvera les billets de banque en question devra les restituer à la police dès que possible, dans le cas contraire elle commettra un vol" a ainsi averti la police dans un communiqué. Ce type de délit à Hong Kong est passible de dix ans d’emprisonnement.

Publicité
Selon Le Figaro, les autorités auraient déjà récupéré un tiers du butin. Le commissaire de police Wan Siu-hung, qui s’est adressé aux médias chinois, a expliqué que le conducteur, absorbé par sa conduite, a roulé près d’une demi-heure les portes ouvertes, le temps de se rendre au dépôt. L’officier également annoncé qu’une enquête avait été ouverte et que celle-ci se baserait sur les numéros de série des billets pour retrouver l’argent.

La pluie de billets en vidéo - À Hong Kong, près de 2 millions de dollars sur la chaussée 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité