Si l'on écoute la prophétie maya, la fin du monde devrait brutalement nous frapper le 21 décembre prochain. Mais qu'en pensaient les ancêtres bretons ? Eux aussi avaient des théories sur l'approche de l'apocalypse... qui n'ont rien à voir avec celles des Mayas. Tous les détails avec Planet.fr.

Le Mayas ne sont donc pas les seuls à avoir échafauder des théories sur la future apocalypse. Les Bretons aussi ! Daniel Giraudon, auteur de Traditions populaires de Bretagne du soleil aux étoiles (Editions Coop Breizh), présenté par Le Télégramme, rappelle déjà que les Bretons avaient une crainte énorme : que le ciel leur tombe sur la tête.

Et parce que cette peur les hantait, ils ont cherché à déterminer quand aurait lieu la fin du monde. Dans son livre, Daniel Giraudon a donc recueilli toutes les méthodes des ancêtres bretons afin de préciser la date de l'apocalypse.

Ainsi, pour un habitant de Plougonver, dans les Côtes-d'Armor, la fin du monde serait inévitablement annoncée par l'extinction des arc-en-ciel sept ans avant l'apocalypse.

Les prophéties du Roi StevanPaul Boissière, de la société polymathique du Morbihan, évoque également le cas du Roi Stevan. Cet homme étrange se promenait dans le pays d'Auray, et "de son vivant, sa notoriété, sa réputation de devin et son influence étaient telles que plus de deux siècles après lui, ses prophéties et ses sentences étaient encore fréquemment citées dans cette région où, même encore maintenant, son souvenir est évoqué dans une grande partie de la population".

Et selon ce fameux Roi Stevan, lorsque viendra la fin du monde, "sept ans auparavant, la natalité subira un arrêt total sur toute la surface du globe [...] une voie ferrée traversera la Terre [...] d'un bout à l'autre de la Terre, le char de feu roule sans interruption trainant à sa suite ou poussant en avant d'innombrables voitures".

Comme le Roi Stevan avait réussi quelques prophéties, celle-ci a gagné en crédibilité auprès des Bretons. Il avait notamment prédit l'arrivée des avions en affirmant qu'un "temps viendra où les hommes voleront des les airs comme les oiseaux. Ils voleront enfermés dans des cages de fer".

La théorie des menhirsLoin de ces prophéties humaines, les menhirs, posés sur Terre par Dieu, seraient aussi annonciateurs de la fin du monde. Ainsi, on considère même que le menhir de la Thiemblaye, dans les Côtes-d'Armor, est l'une des "trois clés de la mer". Il s'agirait là d'un bouchon, évitant que la mer ne remonte sur la terre par le sol.

Publicité
Un autre menhir serait primordial dans la détermination de la date de la fin du monde : celui du Champ-Dolent, à Dol-de-Bretagne. La légende raconte que ce menhir est arrivé là pour empêcher deux frères de se faire la guerre. Chaque centaine d'années, le menhir s'enfoncerait d'un pouce. Lorsque la pierre sera totalement enterrée, cela signifierait que la fin du monde est proche. Cela dit, rassurez-vous, encore 9,03 mètres sont à la surface, soit encore 32 000 années à vivre...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :