Un poisson nommé "pacu", réputé pour manger des testicules humains et originaire d’Amérique du Sud, a récemment été pêché dans un étang du New Jersey.

Cette séance de pêche fut riche en surprises ! Dimanche dernier, Frank Rossi et son fils Ron se sont rendus près d’un lac du New Jersey afin de participer à leur traditionnelle séance de pêche. Seul bémol : leur ligne ont remonté à la surface une étrange créature qui n’est autre qu’un "pacu", un rare poisson venu d’Amérique latine, comme le souligne Maxisciences.

À lire aussi - Un pacu, ce poisson mangeur de testicules, pêché dans la Seine

"Nous avons pris cette chose et nous l’avons remontée. Nous ne savions pas de quel genre de poisson il s’agissait", a ainsi expliqué le père de famille. De son côté, Ron a renchéri : "Je n’avais jamais vu quelque chose comme ça auparavant".

Doté de dents humaines

Seule l’analyse détaillée du poisson a permis aux deux individus de savoir de quelle espèce il s’agissait. Sa dentition par exemple a ainsi amené ces Américains à penser que le spécimen était un piranha. Mais après de multiples recherches sur Internet, Franck et Ron ont réalisé que la prise était en fait un cousin de cette espèce. Et pour cause : les dents de l’animal étaient particulièrement proches de celles d’un homme, et non pas acérés. Une caractéristique singulière, mais propre au "pacu".

Un poisson castrateur ?

Bon nombre de personnes affirment que des pacus ont été responsables d’attaques sur les parties intimes des hommes. Pourtant, il ne s’agirait que d’une légende urbaine. Et pour cause : les pacus, tout comme leurs cousins, sont généralement pris à tort comme des carnivores alors qu’ils se nourrissent essentiellement de végétaux. "Ses dents et sa morsure puissante peuvent assurément être dangereuses mais le fait qu’il vous morde est hautement improbable", a indiqué Peter Rask Moller, spécialiste de l’Université de Copenhague.

Publicité
Concernant la présence inhabituelle de l’animal dans le lac du New Jersey, les autorités locales ont expliqué qu’il avait sans doute été abandonné par une personne peu scrupuleuse. En effet, les pacus sont, semble-t-il, très appréciés des aquariophiles. Cependant, leur taille et leur poids peuvent parfois rendre leur captivité difficile : à l’âge adulte, le pacu peut atteindre les 20 kilogrammes pour une longueur d’un mètre.

Vidéo sur le même thème - Le pacu en quelques images