Incroyables, mais vrais ! Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué l’actualité cette semaine.

Après sa mort, un Américain continue d'envoyer des fleurs à son épouse

Shelly Golay ne s’attendait sans doute pas à recevoir une preuve d’amour aussi touchante. Alors qu’elle s’apprêtait à passer la Saint-Valentin seule suite au décès de son époux, survenu huit mois plus tôt, cette Américaine a reçu un bouquet de roses… de son mari.

Les fleurs étaient accompagnées d’une carte sur laquelle était inscrit : "Joyeuse Saint-Valentin ma chérie. Reste forte ! À toi pour toujours, je t’aime, Jim", a rapporté la chaîne américaine Kcwy13. Étonnée, Shelly a d’abord pensé que ses enfants étaient à l’origine de cette attention. Mais en contactant l’une des employées du magasin de fleurs, la jeune femme a découvert que son époux avait pris certaines dispositions avant sa mort. Jim avait en effet convenu avec la fleuriste que sa femme, avec qui il partageait sa vie depuis 28 ans, recevrait un bouquet à chaque Saint-Valentin, et ce jusqu’à la fin de sa vie.

"C’était touchant d’entendre son histoire et d’apprendre ce qu’il avait fait pour elle", a confié la fleuriste à la chaîne avant d’ajouter : "on pensait que c’était quelque chose qui n’arrivait que dans les films". Pour Shelly, son défunt mari reste "un homme stupéfiant" qui peut "aimer au-delà des frontières".

À lire aussi – Insolite : ces fleurs ressemblent à des humains, des animaux et toutes sortes de choses encore

 

Des frigidaires anti-gaspillage dans les rues de Berlin

Afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, la capitale allemande a mis en place un concept innovant : installer dans les rues des réfrigérateurs remplis d’aliments, le tout en libre-service. Une initiative qui semble ravir la population.

À l’origine du projet, l’association "Foodsharing" qui souhaitait mettre un terme au gaspillage alimentaire. Il y a deux ans, les bénévoles ont ainsi eu l’idée d’installer les premiers frigos en libre-service à travers la ville, comme le souligne France Info. L’objectif ? Échanger de la nourriture entre particuliers. Une idée pratique comme le souligne Marina, l’une des bénévoles : "si par exemple, je pars demain en voyage et que j’ai chez moi des yaourts qui risquent de se périmer, je peux passer ici les déposer dans le frigo. Il y aura peut-être quelqu’un que ça intéressera".

Si le concept est ouvert à tous, il existe tout de même quelques règles d’hygiène et de savoir-vivre. La nourriture doit être saine et consommable, et les usagers sont appelés à nettoyer le frigidaire afin qu’il reste propre.

À lire aussi – Gaspillage alimentaire : et si on obligeait les grandes surfaces à donner leurs invendus ?

 

Un maire hongrois met son village presque vide en location

Pour 700 euros par jour, vous pouvez désormais louer un village tout entier mais… désertique ! C’est la proposition faite par Kristof Pajer, le maire d’un village situé au sud-ouest de Budapest (Hongrie). L’homme espère ainsi que son village soit enfin identifié sur une carte et qu’il lui rapporte un peu d’argent, a indiqué 20 minutes.

Le petit village de Megyer ne compte plus que 18 âmes, sept maisons, quatre rues et un arrêt de bus, et pourtant, l’actuel maire Kristof Pajer ne désespère pas de trouver preneur. "Selon une loi que j’ai instaurée, un étranger peut également devenir maire pour un weekend, et même changer le nom des rues s’il le veut", a-t-il expliqué par téléphone à l’AFP. L’homme a également ajouté que les futurs locataires pourront profiter des animaux présents sur les lieux.

Mais cet Hongrois de 42 ans n’a pas toujours été maire. Il a en effet indiqué à nos confrères être tombé amoureux de cet endroit la première fois qu’il l’a traversé, dix ans plus tôt. Ce n’est qu’après avoir acquis une propriété au sein du village qu’il a décidé d’en être le maire. Aujourd’hui, l’homme souhaite sauver cette commune qui a "toujours été pauvre" mais qui a tout de même "gardé son atmosphère rustique et charmante".

À lire aussi – Et si vous achetiez un petit village en Italie ?

 

Le quokka, ou la nouvelle coqueluche des réseaux sociaux

En plus d’être irrésistible, il est extrêmement populaire. Le quokka, un marsupial de la famille des macrophidés, tout comme le kangourou, est la nouvelle star des réseaux sociaux en Australie. Et pour cause : il sait prendre des selfies comme personne !

Élu l’animal le plus joyeux du monde en 2013 par le Huffington Post, le quokka n’en a pas fini d’attendrir la population australienne. Depuis plusieurs semaines, le hashtag "#quokkaselfie" compile de nombreux selfies réalisés avec mini-kangourous, comme le révèle FranceTV Info.

S’il est désormais omniprésent sur les réseaux sociaux, l’animal est classé "vulnérable" par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et n’est plus que partiellement visible sur le territoire, principalement sur les îles de Rottnest et de Bald.  

À lire aussi – LeBonCoin.fr : il vend un bébé kangourou 300 euros

 

Il demande sa compagne en mariage avant la projection de "Cinquante nuances de Grey"

Exit les dîners aux chandelles, Anthony, un habitant de Plaisance-du-Touch (Haute-Garonne), a souhaité faire les choses en grand pour demander sa compagne en mariage. Et pour cause : le futur marié a diffusé sur grand écran un film amateur quelques minutes avant la projection du film "Cinquante nuances de Grey".

Grâce à la complicité des projectionnistes du cinéma "Écran 7", Anthony a pu réaliser la surprise qu’il réservait à sa compagne Audrey, comme le dévoile La Dépêche. Cette dernière, tandis qu’elle attendait son conjoint parti acheter des friandises, ne s’attendait sans doute pas à le voir réapparaître… à l’écran ! Le jeune homme a ainsi réalisé un film de deux minutes dans lequel il demande sa petite amie en mariage.

Publicité
C’est tremblante d’émotion et sous les applaudissements du public que la jeune femme a répondu "oui". "Je m’en souviendrai toute ma vie. J’ai eu de la chance d’avoir une telle demande en mariage, aussi originale et j’ai dû faire des envieuses dans la salle", a confié la jeune femme, particulièrement émue, à nos confrères.

A lire aussi – Les photos de mariage les plus insolites que vous ayez jamais vues !

 

Vidéo sur le même thème : des conseils pratiques pour éviter le gaspillage alimentaire !