Incroyables, mais vrais ! Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué l’actualité cette semaine.

Un supermarché de Los Angeles met en vente des ratons laveurs entiers et congelés

C’est une cliente qui, horrifiée d’avoir fait cette macabre découverte, a alerté les autorités sanitaires avant de filmer la scène. La raison ? Une supérette asiatique située dans la banlieue de Los Angeles (États-Unis) aurait pour coutume de commercialiser des ratons laveurs entiers dans son rayon de produits surgelés.

Aussitôt mise en ligne sur les réseaux sociaux, la vidéo tournée par Christina Dow révèle l’impensable, a rapporté M6 Info. Empaquetés dans des sacs en plastiques et congelés, les ratons laveurs sont vendus encore poilus et parfois ensanglantés. Sur l’emballage, le prix indique 9,99 dollars la livre. Des images pour le moins effroyables qui ont révolté la jeune femme. Comme le montre la vidéo, cette dernière n’a pas hésité à s’informer auprès d’un employé du supermarché, en lui demandant s’il s’agissait bien de ratons laveurs. Ce que confirme son interlocuteur.

Les services sanitaires de la ville ont par ailleurs ouvert une enquête, tout en indiquant que la viande de raton laveur, une espèce n’étant pas protégée, pouvait être a priori commercialisée.

A lire aussi - Marseille : un trafic d'animaux protégés démantelé

 

Un supporter prêt à vendre un rein pour assister à un match de son équipe favorite

Un supporter anglais de Preston North End est fermement décidé à employer tous les moyens pour assister à la rencontre, prévue le 16 février prochain, entre son club fétiche et le célèbre Manchester United. Sa méthode ? Vendre l’un de ses reins pour obtenir deux billets, pour lui et sa femme.

"Je vends un rein pour deux billets pour le match. J’arrive d’Afrique du Sud. Aidez-moi s’il vous plaît". Tel est le message de détresse lancé par Michael Jackson, 52 ans, sur son compte Facebook. Expatrié en Afrique du Sud, l’homme a confié au Telegraph : "Quelqu'un m'a suggéré de grimper sur une girafe pour créer le buzz. Je suis prêt à tout, même à nager de Cap Town jusqu'à la rivière Ribble. Le match sera diffusé à la télévision mais je veux être présent en personne pour gueuler en faveur de mes Lilywhites !".

Une affaire qui s’avère complexe puisque les 21 400 places du stade DeepDale réservées aux personnes disposant d’un abonnement annuel ont été prises d’assaut pour l’occasion. Malheureusement pour lui, Michael Jackson sera sans doute contraint de voir le match devant sa télévision !

A lire aussi - Les 20 objets les plus insolites vendus sur eBay

 

À vendre : la corde qui a pendu Saddam Hussein

Mowaffak al-Rubaie, un des membres du conseil du gouvernement irakien, a conservé cette étrange relique depuis neuf ans. La corde qui a servi à pendre en novembre 2006 le dictateur Saddam Hussein a été mise aux enchères pour la modique somme de 7 millions de dollars, soit 6,2 millions d’euros.

Mowaffak al-Rubaie était présent lors de l’exécution et n’a pas été qu’un simple spectateur, comme le rapporte Le Figaro : c’est lui qui aurait retiré l’escabeau sous les pieds de Saddam Hussein. Après avoir récupéré et conservé pendant plusieurs années la corde, l’opposant farouche au dictateur aurait décidé de s’en débarrasser. Pour l’heure, plusieurs acheteurs potentiels se seraient manifestés, dont une famille israélienne, une organisation religieuse israélienne, ainsi que deux hommes d’affaires venus du Koweït.

Le membre du conseil irakien aurait tout de même conservé chez lui comme souvenir le buste en bronze à l’effigie de Saddam Hussein.

A lire aussi - Les derniers instants de Saddam Hussein : entre fascination et répulsion

 

Croatie : un tribunal condamne un chien à ne plus aboyer

Cette histoire peut faire sourire, et pourtant, elle ne relève pas d'une fiction. Le tribunal de la commune de Pula, située au nord de la Croatie, a interdit à Medo, un chien de trois ans, d’aboyer entre 20 heures et 8 heures du matin en attendant le verdict final.

C’est un voisin du propriétaire qui a signalé les aboiements réguliers du chien, ces derniers affectant soi-disant sa santé, a expliqué Metronews. Le plaignant réclame aujourd’hui près de 1 500 dollars, soit 1 300 euros, de dommages et intérêts. De son côté, Anton Simunovic, le propriétaire de Medo, est indigné par cette accusation injustifiée. "Il aboie normalement, comme tous les chiens. Il aboie quand il voit un chat, ou si un inconnu vient sur son territoire", a-t-il indiqué.

Pour l’heure, Medo est contraint de dormir dans la grange, avec l’interdiction d’aboyer, auquel cas il en coûtera 2 800 euros d’amende à son maître. Sur la page Facebook de ce dernier, une chaîne de solidarité s’est immédiatement mise en place.

A lire aussi - Insolite : élevé avec des chats, ce chien agit comme un félin !

 

"50 nuances de rouge" : la campagne préventive des pompiers londoniens

Avec la sortie mercredi dernier du film "50 nuances de Grey", les pompiers de Londres (Angleterre) ont lancé un appel à la prudence, prodiguant de nombreux conseils pour éviter les éventuels accidents liés à des pratiques sexuelles douteuses, a indiqué le Huffington Post.

"Si vous utilisez des menottes alors gardez toujours les clefs près de vous", ou encore, "les doigts et les appareils électriques ne se mélangent pas", peut-on désormais lire sur le site de la London Fire Brigade. Si l’idée peut paraître amusante, l’objectif des pompiers est quant à lui très sérieux. Entre avril 2014 et aujourd’hui, ces derniers auraient ainsi reçu 393 appels embarrassants, et cela ne ferait qu’empirer.

Publicité
Au vu du succès de la trilogie érotique "50 nuances de Grey", les pompiers londoniens ont cette fois-ci décidé d’anticiper les choses. La Brigade a ainsi lancé une nouvelle campagne, "50 nuances de rouge". Le but ? Demander aux gens de réfléchir à deux fois avant de se mettre dans des situations gênantes.

A lire aussi - Une suite à la trilogie "50 nuances de Grey"

Vidéo sur le même thème : Quand les pompiers de Londres font du rock !