Les rues du village de Buñol, en Espagne, se sont teintes de rouge mercredi matin à l’occasion du festival traditionnel de la Tomatina. Les personnes présentes ont pu s'affronter furieusement pendant une heure… à coups de tomates !

La Tomatina a rassemblé 22 000 participants cette année

À l'intérieur du village espagnol de Buñol, mercredi, 22 000 participants au festival annuel de la Tomatina se sont affrontés. Leur arme ? Des tomates, beaucoup de tomates : 160 tonnes selon Libération. Au bout d'une heure de bataille acharnée commencée à 11 heures, les festivaliers pataugeaient dans une sorte de purée écarlate où certains s'effondraient, épuisés.

 

 

Reprise en Colombie, aux États-Unis ou encore en Corée du Sud, la tradition de la Tomatina est accusée de gaspillage. Elle profite cependant beaucoup à l'économie locale, notamment aux hôtels et aux transports, sans compter les soirées qui entourent l'événement. En outre, selon le maire de Buñol, interrogé par la BBC, les légumes utilisés sont tous en mauvais état et près de pourrir.