Aux Etats-Unis, une femme, lassée de voir son mari perdre aux jeux d’argent, a décidé d’acheter elle-même les tickets à gratter. La suite fait forcément sourire…

La force du karma. Une Américaine a voulu à tout prix prouver à son mari, très joueur, qu’il était impossible de remporter le jackpot du Powerball (l’équivalent du Loto aux Etats-Unis). Comme l’explique le site Wired, cité par Ouest-France, Glenda Blackwell est allée acheter il y a quelques jours les deux tickets habituels de son mari.

A lire aussi - Jeux d'argent : pourquoi joue-t-on plus en Corse qu’en Auvergne ?

La femme de 57 ans, habitante de la Caroline du Nord, était lassée de voir son bien-aimé toujours perdre aux jeux d’argent. "J’étais vraiment décidée, je voulais lui montrer qu’on n’a pas de la chance à chaque fois", explique-t-elle à la presse locale. Elle a voulu souligner à son mari la probabilité infime de décrocher le jackpot, à savoir 1 chance sur 292 millions. "Soit à peu près la même chance que votre nom soit tiré au sort dans un chapeau qui contiendrait le nom de chaque Américain", indique Wired.

"Nous avons tout le temps dû affronter des problèmes financiers"

Mais si Glenda Blackwell ne touchera pas le jackpot, elle grattera un ticket gagnant de… 1 million de dollars. Il lui aura donc suffit d’un seul essait, pour prouver le contraire à son mari : il est possible de faire fortune avec un simple ticket. "J’ai dû ravaler ma fierté, mais avec cette somme, ce n’était pas trop désagréable", a-t-elle confié au site WLOS (Western North Carolina).

Publicité
Finalement après le prélèvement des taxes, la femme a touché 415 503 dollars. Elle et son mari pourront enfin profiter après avoir "tout le temps dû affronter des problèmes financiers", assure-t-elle à la télévision locale. "Maintenant, nous allons pouvoir nous offrir un terrain et une maison. Ça sera payé et on n’aura plus à s’en soucier. Avec l’autre part, je vais aider ma fille et faire en sorte de payer l’université à mes deux petites-filles".

Le couple s’est aussi fait une promesse de ne plus jamais jouer…

Vidéo sur le même thème : Loto : le Nord, département porte-bonheur