Imaginez, vous rentrez de vacances et découvrez un serpent, tranquillement endormi chez vous, sur le sol. C'est la mésaventure qui est arrivée à une retraitée de Mérignac, en Gironde. 

Drôle de comité d’accueil. En fin de semaine dernière, une retraitée habitant Mérignac, près de Bordeaux (Gironde), a eu la désagréable surprise d’être accueillie à son retour de vacances par un boa de deux mètres qui dormait, enroulé sur le sol de son appartement.   

Un serpent en garde à vue

Une fois la police et les pompiers prévenus, l’animal a été emmené et a passé la nuit dans une boîte… en garde à vue ! Il a été emmené au commissariat, faute de pouvoir trouver un autre lieu pour le garder rapportent Sud-Ouest et France 3

A lire aussi : Bayeux : un boa constrictor en liberté dans la ville !

 Un boa, un python royal et 21 petits chez le voisin

Le lendemain, la police est parvenue à identifier le propriétaire du boa qui n’est autre que le voisin du dessus de la retraitée. Chez ce dernier, ils ont découvrent un important vivarium où cohabitent une femelle boa, un python royal et 21 petits !

Le propriétaire des serpents est en règle avec la loi, car il est possible d’avoir chez soi jusqu’à 25 pythons. Il n’aurait cependant pas respecté toutes les obligations qui s’imposent lorsque l’on possède des reptiles (marquage et puçage) et est donc passible d’une contravention.

 Voir un extrait du reportage de France 3 sur le sujet : 

Des boas fugueurs

Publicité
Si le mystère de la fuite du boa mâle reste entier, il n’est pas le premier à avoir échappé à la vigilance de ses propriétaires. Quelques jours plus tôt, une autre voisine avait découvert un bébé boa sur son balcon. Espérons, pour la paix du voisinage, que la famille boa n’aura plus envie d’évasion.