Selon une étude scientifique américaine, les excréments humains et les eaux usées sont une mine de métaux précieux comme l'or et l'argent.

Si elle ressemble à une farce, l'étude en question est des plus sérieuses. Les métaux précieux seraient partout, d'après les explications de Kathleen Smith, scientifique à l'Institut américain de géophysique. Une autre recherche publiée dans la revue Environmental Science & Technology Paper affirme que les eaux usées d'un million d'Américains pourraient cacher jusqu'à 13 millions de dollars de métaux rares. Relevée par l'AFP, cette découverte pourrait permettre la réduction de l'exploitation minière.

Des métaux partout

Il ne faut pas se fier aux apparences. Nos excréments peuvent cacher des pépites. Parmi celles-ci, de l'or, de l'argent, mais aussi des éléments rares tels que le palladium et le vanadium, utilisés dans l'électronique. Un constat qu'a expliqué Kathleen Smith lors de la conférence annuelle de l'American Chemical Society. "Il y a des métaux partout comme dans les shampoings, les autres produits de soins, les lessives, et même des nanoparticules dans les fibres des chaussettes pour neutraliser les mauvaises odeurs", a rappelé la scientifique de l'Institut américain de géophysique. 

A lire aussi - Égouts : des trésors s'y cachent peut-être

Plus besoin d'extraction minière

Publicité
Les explications de Kathleen Smith sont corroborées par une étude publiée il y a quelques semaines dans le magazine Environmental Science & Technology Paper. Celle-ci affirme que les eaux usées d'un million d'Américains pourraient contenir jusqu'à 13 millions de dollars, à savoir 12 millions d'euros. Une somme expliquée par les métaux qui s'y trouvent. Au-delà de ce constat à faire repenser notre manière de concevoir les excréments, les scientifiques comptent bien extraire les métaux précieux et se débarrasser des autres, qui empêchent un total recyclage des déchets. Le résultat serait alors double : l'environnement serait moins pollué par certains métaux salissants et le processus permettrait la réduction des activités d'extraction minière.

Vidéo sur le même thème - Les micro-algues pour transformer les eaux usées en eau pure