Il avait réussi à livrer huit bons pronostics pour auguiller les parieurs. Mais hélas, Paul le poulpe n'est plus. En revanche, des pandas devins sont pressentis pour lui succéder dignement.

Illustration

Paul le poule n'est plus, mais les pronsostics animaliers pour la Coupe du Monde perdurent. Le céphalopode mort depuis le Mondial 2010 a comme héritiers une bande de pandas devins qui permettra aux parieurs chinois de miser en fonction de leurs conseils avisés.

Lire aussi : Les animaux sauvages bientôt considérés comme "doués de sensibilité" ?

Si feu Paul le poulpe se déplaçait sur le drapeau représentant le vainqueur, les plantigrades seront d'abord positionnés en face de paniers de nourriture représentant respectivement la victoire, la défaite ou le nul lors de la phase de poules. En fonction de leur choix, les parieurs se positionneront.

Mais, comme leur illustre prédécesseur, ceux-ci auront aussi à choisir entre les différents drapeaux des nations engagées pour les phases finales. En effet les bannières seront placées sur des arbres. L'arbre sur lequel les pandas grimperont désignera la sélection gagnante.

Publicité
Feront-ils mieux que le prohète marin qui avait réussi à livrer huit bons pronostic lors du Mondial en Afrique du Sud ? Nous pourrons apprécier leurs talents de devin à partir du 12 juin prochain.

Lire aussi : Découvrez le "chien-panda", la mode qui fait fureur en Chine

Vidéo sur le même thème : changement de statut des animaux

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité