AJ Miller et sa femme Mary Luck affirment n’être autres que Jésus-Christ et Marie-Madeleine. L’Australien a même expliqué à la télévision se souvenir de sa crucifixion.

Jésus, reviens ! chantent certains. Ils ont visiblement été exaucés : Jésus est là, il est en Australie ! AJ Miller, un Australien d’une cinquantaine d’années, affirme être Jésus-Christ. Sa femme, Mary Luck, serait elle Marie-Madeleine. AJ Miller est venu expliquer ce lundi à la télévision australienne qui il était vraiment. « Mon nom est Jésus mais, visiblement, les gens ne se sentent pas à l'aise et ne m'appellent pas comme ça ! » a-t-il déclaré sur le plateau de This Morning. Habitué aux moqueriesA la tête du site « The Divine Truth », AJ Miller avoue être habitué depuis longtemps aux sourires et aux moqueries concernant son identité. « J'ai toujours connu ce traitement, au premier siècle, et dans ma vie actuelle. Nous sommes habitués à ça. Ce que je veux dire, c'est que, généralement, les gens réagissent à nos dires en riant ! » a-t-il indiqué. AJ Miller en a donc pris son parti et ne démonte pas. Il affirme même avoir des souvenirs très précis de sa « vie antérieure », notamment de sa crucifixion.

Publicité
Il affirme se souvenir de sa crucifixion« J'ai des souvenirs de toute ma vie, depuis 2 000 ans. J'ai été incapable de les assimiler jusqu'à atteindre l'âge de quarante ans. J'ai passé beaucoup de temps à espérer qu'ils soient des rêves. Mais je le dis aux gens depuis que je l'ai réalisé, il y a dix ans. Je crois qu'il y a un intérêt des médias plus important aujourd'hui ! » a-t-il expliqué. Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir les twittos. Simple illuminé ou Jésus-Christ lui-même ? Une chose est sûre, les voix de Dieu sont décidément toujours aussi impénétrables…