Des promeneurs ont découvert une créature étonnante, mais redoutable, sur une plage brésilienne. Complètement translucide, le spécimen se déplace lentement, au gré des courants.

Des promeneurs ont sans doute été médusés à la vue de cette créature… et ce n’est pas peu dire ! Il y a quelques jours seulement, une créature à l’allure atypique a été retrouvée sur une plage située sur la côte de l’Etat de Bahia, au Brésil. La créature, translucide aux reflets violets, ressemblant presque à une bulle, se déplaçait lentement sur le sable. Des scientifiques ont tout de même pu identifier l’animal qui serait connu sous les noms de "galère portugaise" et "physalie". Il s’agirait d’une espèce de cnidaires, du genre des sinophores, un groupe appartenant à la famille des méduses, a rapporté Maxisciences.

Des filaments urticants de plusieurs mètres de long

L’animal évolue principalement dans les eaux chaudes des océans Atlantique et Indien, ce qui expliquerait sa présence au Brésil. La "galère portugaise" est ainsi constituée d’un flotteur, appelé "pneumatophore", qui peut atteindre jusqu’à 20 centimètres de long. Ce dernier permet à l’animal de se déplacer suivant les courants marins. Il s’agit d’une partie à la base bleutée, remplie d’air et surmontée d’une crête à la forme ovale de couleurs rose et pourpre.

Publicité
Mais le pneumatophore est également un moyen de défense pour l’animal. En effet, des filaments longs de plusieurs mètres y sont rattachés. Leur particularité ? Leur venin est extrêmement urticant, engendrant de multiples sensations de brûlure à celui ou celle qui ose s’en approcher. Dans certains cas, la réaction peut même causer un état de choc.

Vidéo sur le même thème : la "galère portugaise" retrouvée au Brésil

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité