Le village de Noiva do Cordeiro (Brésil) est presque exclusivement habité et dirigé par des femmes. Récemment, ces dernières ont lancé un appel aux célibataires recherchant une épouse.

Et si les valeureuses guerrières amazones étaient bien réelles et possédaient leur propre village ? Au sein de la bourgade de campagne Noiva do Cordeiro (Brésil), ce sont près de 600 femmes qui représentent la majorité de la population et font la loi, a rapporté le Daily Mail. Presque exclusivement féminine, la cité a récemment lancé un appel particulier : elle est à la recherche d'hommes célibataires.

A l'origine de cette matriarchie se cache une certaine Maria Senhorinha de Lima. Excommuniée et chassée de son village pour adultère, la jeune femme a fondé Noiva do Cordeiro en 1891. Le temps passant, des femmes célibataires ou qui, comme elle, ont été les tristes victimes de l'opprobre de voisins, sont venues agrandir la communauté. Plusieurs générations plus tard, les règles n'ont pas changé et ce sont les descendantes de ces dernières qui gèrent tout dans ce cocon matriarcal. De l'agriculture au commerce, de la religion à l'éducation, les femmes de tout âge touchent à tout sans jamais être dirigées par le "sexe fort".

A lire aussi : Des géologues auraient découvert l'Atlantide du Brésil

Des règles strictes

Publicité
Bien sûr, quelques hommes "habitent" ce village particulier ; ils sont même les maris et fils des villageoises de Noiva do Cordeiro. Mais cette gent masculine reste toutefois très contrôlée. En effet, les époux de ces Amazones des temps modernes ne sont autorisés à rentrer chez eux que le weekend. Passé 18 ans, les jeunes hommes, eux, sont priés de voler de leurs propres ailes. Cependant, il y a un hic à cette politique. "Les seuls hommes qu’on rencontre sont soit mariés, soit ils ont un lien de parenté avec nous", s'est désolée Nelma Fernandes dans les colonnes du Daily Mail. Et vu que très peu de femmes refusent de quitter leur communauté, elles ont accepté de faire une entorse à leur règlement. Un appel aux hommes célibataires et prêts à vivre selon les lois de ces femmes a effectivement été lancé.

Vidéo sur le même thème : Brésil : Une outsider menace la réélection de Dilma Roussef

En imagesPhotos : découvrez Miss BumBum Dai Macelo, les plus belles fesses du Brésil

Photos : découvrez Miss BumBum Dai Macelo, les plus belles fesses du Brésil

Le Brésil est réputé pour ses femmes aux formes rebondies et avantageuses. On pourrait même dire que c'est sa spécialité ! Et il le met bien en avant avec son concours annuel de Miss BumBum, la miss aux plus belles fesses du pays. Cette année, c'est Dai Macelo, 25 ans, qui a remporté le titre.

Photos : découvrez Miss BumBum Dai Macelo, les plus belles fesses du Brésil

Photos : découvrez Miss BumBum Dai Macelo, les plus belles fesses du Brésil

Photos : découvrez Miss BumBum Dai Macelo, les plus belles fesses du Brésil

Photos : découvrez Miss BumBum Dai Macelo, les plus belles fesses du Brésil

Photos : découvrez Miss BumBum Dai Macelo, les plus belles fesses du Brésil

Photos : découvrez Miss BumBum Dai Macelo, les plus belles fesses du Brésil

Photos : découvrez Miss BumBum Dai Macelo, les plus belles fesses du Brésil

Photos : découvrez Miss BumBum Dai Macelo, les plus belles fesses du Brésil

Photos : découvrez Miss BumBum Dai Macelo, les plus belles fesses du Brésil

Autres diaporamas