L’ex-Miss Bosnie 2005, Slobodanka Tosic, a récemment été interpellée en Croatie, puis extradée vers son pays d’origine. La jeune femme de 29 ans serait impliquée dans des affaires de meurtres.

Un visage d’ange, une sublime chevelure, un corps de rêve… Grâce à ce physique avantageux, Slobodanka Tosic a longtemps fait la Une des journaux. Mais depuis quelques jours, c’est une toute autre affaire qui attire l’attention des journalistes. Cette ex-Miss Bosnie-Herzégovine 2005 est en effet accusée de complicité dans cinq meurtres et plusieurs braquages. En cavale depuis plus d’un an, elle vient tout juste d’être arrêtée par les autorités en Croatie, indique BFMTV.

À lire aussi - Les petits scandales des Miss !

Slobodanka Tosic pensait certainement échapper aux policiers. Pourtant, ces derniers ont réussi, après plusieurs mois d’enquête, à retrouver la jeune femme. Elle ferait notamment partie d’un gang criminel aux ramifications internationales. Pas moins de 32 suspects ont été arrêtés lors de cette opération, dont le nom s’intitule "Poupée".

Amoureuse d’un gangster

Lorsque le grand public la découvre en 2005, date à laquelle elle remporte le concours de Miss Bosnie à l’âge de vingt ans, Slobodanka a tout d’une starlette. Elle enchaîne les séances photo pour PlayBoy, puis participe à diverses émissions de télé-réalité, dont la version bosniaque de "Koh-Lanta". Seul bémol : la belle a un faible pour les gangsters.

Un butin de 5 millions d’euros

Elle flirte ainsi quelques temps avec Djordje Zrale, un criminel qui sera condamné à 20 ans de réclusion pour avoir abattu un policier. Puis l’ex-Miss se console dans les bras de Darko Elez, à la tête du réseau criminel démantelé dans l’opération "Poupée". D’après les autorités, les hommes du groupe auraient amassé plus de 5 millions d’euros en braquant des banques et en tuant d’autres personnes lors de sanglantes fusillades.

Publicité
Aujourd’hui, la jeune femme risque gros. En plus d’être accusée de complicité dans l’affaire du gang, Slobodanka Tosic est également suspectée d’homicide. En 2006, elle aurait notamment piégé son ex-petit ami Djordje Zrale, en le faisant venir dans un village isolé où deux tireurs l’attendaient. L’homme avait néanmoins pu s’échapper à temps.

Bien qu’elle ne cesse de clamer son innocence, l’ex-Miss encourt jusqu’à 10 ans de prison.

Vidéo sur le même thème - Une Miss accusée d'avoir... volé sa couronne !