Un petit chien en plastique a créé une vague d'indignation en Belgique. Le jouet est accusé de proférer des propos grossiers...

Sinda, mère d'un enfant de 13 mois a été désemparée quand elle a entendu fils chanter des grossièretés dans le parc. Après avoir questionné son enfant, Sinda a découvert qu'il ne faisait que répéter les mots de son petit chien en plastique.Sous le choc, la mère de famille rapporte l'objet au magasin Maxi Toys de Marche-en-Famenne, en Belgique,  et les vendeurs constatent à leur tour que Bobby semble chanter "avec ma queue, je vais niquer le monde".

"Avec ma truffe, je renifle le monde"Après vérification de la notice et réécoute de Bobby, il s'avére que Bobby n'est pas programmé pour clamer des insanités mais bien pour dire : "Avec ma truffe, je renifle le monde". Pourtant, à l'écoute, le doute persiste.

Le directeur de Maxi Toys a révélé que la chanson préenregistrée de Bobby a été compressée pour pouvoir être émise par le haut-parleur du jouet. Cette pratique a altéré la qualité sonore, rendant les paroles moins claires et plus sujettes à interprétations. En 2 ans, Bobby avait été vendu à 3600 exemplaires sans provoquer de telles plaintes (pour vous faire votre propre idée, voir la vidéo ci-dessous)

Publicité
Retraite forcée pour BobbyMalgré la preuve de son innocence, cette affaire sonne le glas de la carrière de Bobby. Les 70 exemplaires restants ont été retirés des rayons par mesure de précaution. Cela n'a pas suffi à apaiser la colère de Sinda qui a tout de même porté plainte contre Maxi Toys pour son enfant qui a appris le mot "niquer" et qui devra vivre toute sa vie avec. 

Crédit image: Capture vidéo ©RTLinfo.be

Publicité