Incroyables… mais vrais ! Planet.fr revient sur les faits insolites qui ont marqué l’actualité cette semaine.

Quand l'urine de festivaliers danois est transformée en bière

Avis aux amateurs de bières. Au Danemark, les organisateurs du festival de musique Roskilde ont eu une idée particulièrement saugrenue. Ils veulent faire de la bière à partir de l’urine des festivaliers, comme le rapporte Sud Ouest. Toutefois, il ne s’agit pas de la distiller mais de l’utiliser comme engrais.

La bière coule à flot durant ce festival, qui est le plus grand du Nord de l’Europe, et les milliers de festivaliers ont besoin de se soulager. Les organisateurs ont donc eu l’idée de collecter leur urine et de l’utiliser comme engrais dans les champs d’orge utilisée dans la fabrication de la bière et du whisky.

Des grands bacs métalliques reliés à des tuyaux ont permis de récupérer plus de 25 000 litres d’urine lors de la dernière édition du festival qui s’est tenu du 27 juin au 4 juillet. Les participants du Roskilde 2017 pourraient boire la première bière faite à base d’urine recyclée. Et vous, vous laisseriez-vous tenter ?

Lire aussi - Il peint des portraits... avec de la bière !

 

Un fugitif, qui n’aime pas la photo de son avis de recherche, demande à la police de la changer

Daniel Damon, un jeune australien soupçonné de trafic de drogues, est activement recherché par la police de Victoria. Un avis de recherche a donc été lancé sur les réseaux sociaux, comme l’a repéré BFMTV.

Les forces de l’ordre ne s’attendaient sûrement pas à ce que le suspect commente cette publication. Et pourtant, l’homme de 25 ans leur a très sérieusement demandé s’ils pouvaient utiliser une meilleure photo que celle qu’elles avaient choisie.

Les policiers sont alors rentrés dans son jeu en lui demandant de se présenter au commissariat le plus proche pour pouvoir changer de photo. Le jeune homme a alors répondu en disant qu’il le ferait quand il aurait réglé quelques petites choses et trouvé un avocat pour s’organiser. Pour l’heure, le fugitif n’a toujours pas été arrêté par les forces de l’ordre.

Lire aussi - Une émission de télévision permet l’arrestation d’un suspect

 

Une grappe de raisin vendue 7 500 euros au Japon

C’est bien connu, les Japonais raffolent des fruits ayant une forme parfaite et sont prêts à dépenser beaucoup d’argent pour s’en procurer. Une grappe de raisin a récemment été adjugée à plus d’un million de yens, soit 7500 euros, comme le souligne Le Parisien.

La grappe de 26 grains de raisin rouge a été vendue aux enchères de Kanawaza, à 300km au nord-ouest de Tokyo. Chaque grain, de la taille d’une balle de ping-pong et pesant 20 grammes, vaudrait donc 288 euros. Un luxe y compris pour les Japonais dont l’économie est traversée par une crise.

Fin mai, deux melons avaient été vendus pour plus de 11 000 euros au Japon. Dans les supermarchés nippons, les fruits sont exposés comme des œuvres d’art. Les Japonais ont pour habitude d’offrir des fruits à leurs proches, ce qui explique ces sommes faramineuses.

Voir aussi - Radioactivité : ces fruits et légumes mutants de Fukushima

 

Elle perd son portable, Ronaldo le retrouve et l’invite à dîner

Parfois, cela a du bon de perdre son téléphone portable. Austin Milan, une jeune américaine, peut en témoigner. Alors qu’elle se trouvait en vacances à Las Vegas aux Etats-Unis, la jeune femme a égaré son téléphone portable. Jusque-là rien d’exceptionnel sauf que c’est le footballeur portugais Cristiano Ronaldo qui a retrouvé son téléphone, comme le souligne BFMTV.

La star du Real Madrid a alors pris contact avec Austin Milan pour pouvoir lui restituer. Cristiano Ronaldo en a alors profité pour inviter la jeune femme et une de ses amies à dîner. L’Américaine a ensuite posté des photos de la soirée passée avec le footballeur sur son compte Instagram.

Une soirée que les deux jeunes femmes ne sont pas prêtes d'oublier. 

Lire aussi - Cristiano Ronaldo : la statue "tendue" du footballeur fait beaucoup parler d'elle

 

La Russie s’attaque aux selfies qui tuent

Le gouvernement russe a récemment lancé une campagne de prévention pour empêcher ses citoyens de risquer leur vie en prenant des photos. L’initiative peut sembler absurde mais les selfies sont devenus un véritable fléau en Russie, comme le rapporte Le Monde. On y déplore une douzaine de morts et des centaines de blessés depuis le début de l’année.

Les jeunes russes n’hésitent pas à se mettent en danger pour prendre une photo insolite qui aura du succès sur les réseaux sociaux. Ainsi, la brochure fait la liste des situations qui pourraient s’avérer dangereuse à l’aide de pictogrammes.

Publicité
Le gouvernement incite donc les Russes à ne pas prendre de photo avec des armes, après qu’une jeune femme se soit tiré accidentellement une balle dans la tête en posant avec son revolver, ou encore à ne pas se photographier en compagnie d’animaux sauvages ou en haut d’une falaise ou bien sur le toit d’un train. La campagne pourrait être reprise par d’autres pays, également touchés par des accidents mortels liés aux selfies.

Lire aussi - François Hollande, adepte du selfie

Vidéo sur le même thème : "Ne pas faire de selfie en se jetant devant un train", la Russie lance une campagne sur les dangers du selfie