Un jeune homme s’est récemment rendu au centre des finances publiques d'Illkirch (Alsace) pour s’acquitter d’une amende de 90 euros… en espèces sonnantes et trébuchantes.

Yannick Krommenacker est un rebelle. Le 27 juin dernier, muni d’un sac de sport rempli de pièces commandées par avance à sa banque, il est allé payer son amende d'une manière originale. L'homme avait dépassé d’un malheureux kilomètre à l’heure une limitation de vitesse imposée dans une zone de travaux.

Sur la vidéo qu’il a postée à l’occasion sur Facebook, on le voit se filmer en train de s’installer tranquillement pour attendre son tour. Lorsque le guichetier l’appelle, il se place au comptoir et commence à sortir de l’argent de ses poches.

D’abord un billet de 10, puis des pièces de 2 euros, 1 euro, 50 centimes, 20 centimes… Le jeune Alsacien déverse ensuite le contenu de son sac sur le comptoir. 5 100 pièces de 1 à 5 centimes dont une partie déborde et ricoche sur le carrelage du centre.

À lire aussi : Haute-Savoie : elle règle 207 euros d'impôts... avec 30 kilos de pièces "jaunes" !

Rebelle récidiviste

Près de 2 millions de vues, plus de 1 600 demandes sur Facebook et des centaines de messages privés ont accueilli l’action de Yannick Krommenacker. Il se confond depuis en remerciements, désireux de faire des émules.

Publicité
En 2013, il était venu au même endroit pour payer une amende de 30 euros de la même manière. Avec le même guichetier, qui l’a peut-être reconnu. Dans une publication sur le réseau social, il explique son geste : il aurait voulu "faire comprendre au peuple français qu'il y en a marre de se faire avoir stratégiquement pour renflouer les caisses de l'État".
Publicité