Politique
Lors de son meeting au Zénith de Paris dimanche, Nicolas Sarkozy a reçu les éloges de l’ex-otage franco-colombienne, libérée en 2008 grâce à l’aide de l’ancien président.
Vidéos à la une
Ingrid Betancourt, invitée de News et Compagnie mardi sur BFMTV, a dénoncé la "violation du droit des femmes, que ce soit en Arabie Saoudite ou en Iran". Selon elle, "l'Iran exporte la misogynie institutionnelle". " Je pense que l'Iran est véritablement un centre de propagation de cette idéologie. S'il y a aujourd'hui Daesh, c'est parce qu'il y a l'Iran", a-t-elle soutenu. "Si on veut toucher là où le mal commence, il faut regarder l'Iran", a-t-elle conclu.
Publicité