Vidéos A la une
Inès, jeune radicalisée de 16 ans, ne partira pas en Syrie. Du moins pas cette fois-ci. Mouna Saya, membre d'une association de lutte contre le jihadisme a raconté à BFMTV/RMC les circonstances de son retour auprès de ses parents qui avaient lancé l'appel initial pour la retrouver.
Publicité