Vidéos à la une
Un atelier de cigarettes de contrebande a été démantelé dans les environs de Varsovie en Pologne. C'est le plus important du genre découvert cette année dans le pays, avec plus de sept millions de cigarettes et trois tonnes de tabac coupé. Six personnes ont été arrêtées, parmi lesquelles un Ukrainien et deux Russes. Les cigarettes étaient destinées au marché ukrainien.
Vidéos à la une
Le cigarettier Reynolds American va racheter son concurrent Lorillard pour 27,4 milliards de dollars, soit 20 milliards d'euros, dette comprise en actions et numéraire. Le fabricant des Camel et Pall Mall met ainsi la main sur le spécialiste des cigarettes mentholées Newport et Kent. Ce rapprochement entre Reynolds, numéro deux américain du secteur avec 24,7 % de parts de marché Outre-Atlantique, et Lorillard, numéro trois avec 12,2 % du marché, permettra à la nouvelle entité de résister face au numéro un, Altria, comprenez Marlboro, dont la part de marché frôle les 46 %. La nouvel ensemble aura un chiffre d'affaires annuel d'environ 11 milliards de dollars, avec un bénéfice opérationnel autour de 5 milliards. Le principal actionnaire de Reynolds, British American Tobacco, achètera de nouvelles actions pour maintenir sa part à 42% dans le groupe. Les actionnaires de Lorillard détiendront quant à eux 15% du capital. Pour satisfaire aux règles anti-trust, parallèlement à l'acquisition de Lorillard, Reynolds cédera plusieurs de ses marques phare dont Kool, Salem et Winston ainsi que ses cigarettes électroniques Blu eCigs au Britannique Imperial Tobacco pour 7,1 milliards de dollars, soit plus de 5 milliards d'euros. Il conservera en revanche ses cigarettes électroniques VUSE, véritable relais de croissance dans un pays où les ventes de tabac s'effritent de 4% par an alors que de plus en plus de fumeurs cherchent à se sevrer. Les Etats-Unis restent néanmoins le deuxième plus grand marché de la cigarette au monde, derrière la Chine.
Vidéos à la une
La nouvelle loi est drastique. A compter de demain, il sera interdit de fumer dans les restaurants, les cafés et les hôtels. C'était déjà le cas dans les autres lieux publics depuis 2013. Si la consommation diminue, le nombre de fumeurs reste pourtant stable. 'Oui, cette loi est nécessaire, oui, nous avons besoin de réduire le tabagisme et nous devons nous battre pour la santé des gens. Mais que faisons-nous avec tous ces gens n'arrivent pas à lutter contre eux-mêmes, nous devons penser à quelque chose d'autres pour eux', s'interroge ce propriétaire de restaurant. La nouvelle loi interdit toute forme de publicité et de montrer les paquets proposés à la vente, mais pour ce représentant du mouvement pour le respect des droits des fumeurs, c'est de l'hypocrisie. 'Nous comprenons que cette loi n'est pas contre le tabac. L'essentiel des mesures n'est pas dirigé contre les fabricants de tabac. C'est une loi contre les fumeurs. Contre des personnes honnêtes, des contribuables qui ont travaillé, payent leurs impôts, consomment et veulent fumer et on leur dit Non, absolument pas !' En cette journée mondiale contre le tabac, l'Organisation Mondiale de la Santé diffuse ce clip où elle soutient la hausse des taxes pour favoriser la baisse du nombre de fumeurs.
Vidéos à la une
C’est l’histoire du cendrier à moitié plein ou à moitié vide. Le Parlement européen a durci ce mardi la législation anti-tabac sans aller aussi loin que les préconisations de la...
Vidéos à la une
Alors que le Parlement européen devait voter la semaine prochaine sur de nouvelles règles restrictives, le centre-droit européen a fait retirer le texte de l’agenda. “ Le texte de la...
Vidéos Sciences
La cigarette électronique, fumée par des millions d’Européens, est-elle, elle aussi dangereuse ? Alors que les fabricants défendent son utilisation inoffensive, la revue française « 60...
Publicité