Vidéos à la une
'Trump, n'est pas le bienvenu', c'était le mot d'ordre des plus de 10 000 manifestants qui ont accueilli Donald Trump à Bruxelles ce mercredi à l'appel de la gauche radicale. Parti de la gare du Nord, le cortège a traversé le centre de la capitale belge dans une ambiance bon enfant, aux cris de 'Trump go away'. Autour d'une imposante statue en carton du président américain, on apercevait des drapeaux colorés de pacifistes, de syndicats, ou noirs d'anarchistes. À la froideur guerrière de Trump a répondu la chaleur des 12000 de Bruxelles #UnitedWeStand #TrumpnotWelcome pic.twitter.com/BlsLumudcY- David Pestieau (@davidpestieau) 24 mai 2017 'La politique de Trump elle est déjà en Europe : on a un discours de type raciste et sexiste qu'on entend en Europe c'est une politique de division qui existe ici, et contre tous ceux qui auront le même discours, nous serons ici dans la rue' explique un manifestant de la Fédération générale du travail de Belgique (FGTB). 'Il faut rendre sa grandeur à la paix : parce que construire des murs et signer des contrats nucléaires, ça n'aide pas la planète ni les peuples. S'il y a une chose qui est grande, c'est la paix, c'est pour cela qu'on est ici', aussure un autre homme dans le cortège. Les forces de l'ordre, pourtant sur les dents en raison de la venue à Bruxelles d'une trentaine de dirigeants, se sont montrées discrètes. La manifestation s'est achevée sans incident et par des concerts. Sandor Zsinos, euronews : 'La foule de manifestants est éclectique et colorée, plusieurs catégories de la société sont représentées, mais elles ont une chose en commun : elles ne veulent pas de Donald Trump ici à Bruxelles en plein coeur de l'Europe.' Avec AFP
Monde
Situé en Indonésie, le petit village de Kampung Pelangi a fait peau neuve et s’est paré de nouvelles couleurs détonantes. Découvrez-le en images. 
Insolite
La semaine dernière, une immense créature a été découverte sur une plage indonésienne. Les habitants de l'île craignent que le mammifère marin en décomposition ne pollue les eaux. 
Vidéos à la une
Un orang-outan albinos aux yeux bleus enfermé dans une cage par des villageois sur la partie indonésienne de l'île de Bornéo a été secouru par les autorités et des défenseurs des animaux, a indiqué mardi une ONG. La femelle orang-outan aux poils blonds, une espèce rare contrastant avec les singes au pelage habituellement châtain roux, a été découverte la semaine dernière dans un village isolé dans le district de Kapuas Hulu, dans la province de Kalimantan Centre.
Vidéos à la une
Ahok a été condamné à deux ans de prison pour insulte à l'islam. Ahok, c'est le gouverneur de Djakarata, chrétien, qui avait fait des déclarations en septembre dernier qui avaient été interprétées comme blasphématoires par beaucoup d'Indonésiens. Cette décision, surprise, fait craindre une montée de l'intolérance religieuse en Indonésie, le plus grand pays musulman au monde. Les cinq juges sont allés beaucoup plus loin que le parquet qui avait requis du sursis. Après le rendu du verdict, les partisans de Basuki Tjahaja Purnama, surnommé donc Ahok, ont vigoureusement protesté. 'Je suis extrêmement déçu, se plaint cet homme. Comment peut-il aller en prison pour quelque chose qu'il n'a pas fait ? Le procureur a montré qu'on ne pouvait pas prouver qu'il était coupable mais maintenant le juge dit qu'il l'est... Ou est-ce que le juge aurait peur des groupes de pression musulmans' ? Côté détracteurs du gouverneur chrétien, ce sont des 'Allah Ouakbar' qui ont accueilli l'annonce du verdict. Eux réclamaient même cinq ans de prison. Ahok avait déclaré en septembre que l'interprétation par certains oulémas d'un verset du Coran - selon lequel un musulman ne doit élire qu'un dirigeant musulman - était erronée.
Vidéos à la une
Plus de 200 détenus se sont échappés ce vendredi de la prison de Pekanbaru, en Indonésie. La plupart des fugitifs ont été repris, selon les autorités qui ont organisé une véritable chasse à l'homme dans toute la ville. Alors que les cellules étaient ouvertes pour la grande prière du vendredi, les prisonniers sont parvenus à sortir par une grille avoir tenté en vain de forcer la porte principale. La police a mis en place des barrages dans la ville et a rapidement arrêté plus d'une centaine de fuyards. Mais certains ont volé des motos et sont toujours recherchés. D'une capacité de 361 détenus l'établissement en accueillait actuellement 1 870... pour seulement cinq gardiens au moment des faits.
Vidéos à la une
L'homme le plus vieux du monde est mort. Son âge est à peine croyable. Sodimejo avait 146 ans. Cet Indonésien est mort le 30 avril dans la province de Java. Sa carte d'identité, qui est authentique selon les autorités, indique qu'il est né le 31 décembre 1870. 'Oldest human' dies in Indonesia aged 146 https://t.co/7Z1HldQl73- Wendy Bone (@wendyboneabroad) 2 mai 2017 Sodimejo avait été hospitalisé récemment cas son état de santé se détériorait. Le gouvernement local avait promis à Sodimejo de l'aider à s'inscrire dans le Livre des Records.
Magazine
Ayam Cemani est une race rare
Les pattes, les yeux, les os, les organes noirs… C’est ce qui caractérise l’Ayam Cemani, une race de poulets indonésienne. Très rares, certains d'entre eux valent plusieurs milliers de dollars.
Société
Mbah Gotho affirme avoir 145 ans, ce qui ferait de lui l'humain ayant vécu le plus longtemps dans l’histoire. Faute de preuves probantes, le record de la Française Jeanne Calment, décédée en 1997 à 122 ans, devrait néanmoins être préservée.
Monde
Le magazine de voyage new-yorkais "Travel + Leisure" a élu l’hôtel "Nihiwatu" de l’île de Sumba, en Indonésie, meilleur établissement hôtelier au monde pour l’année 2016. Petit tour des lieux en images.
Vidéos à la une
Anggun serait-elle menacée dans propre pays ? En 2015, le Français Serge Atlaoui est condamné à mort à Jakarta en Indonésie dans une affaire de trafic de drogue. Anggun s'insurge et décide d'écrire au président indonésien pour sauver le Français. " J'avais écrit une lettre ouverte, ce qui m'a valu d'être la personne la plus détestée en Indonésie ", a-t-elle raconté sur RFM.
International
Après une éclipse solaire, des habitants d’un village isolé ont cru qu’un ange était tombé du ciel. Il s’agissait en fait d’une simple poupée utilisée à des fins sexuelles… 
Vidéos Insolite
En Indonésie, un toit qui avait accumulé beaucoup d'eau du aux pluies précédentes va s’effondrer brutalement dans l'entrée d'un centre commercial.
Vidéos à la une
La NASA vient de dévoiler 2,95 millions d'images satellites jusque-là confidentielles, qui témoignent pour certaines de l'impact des catastrophes naturelles et industrielles sur la planète. MYTF1News en a compilé quelques unes, qui émanent pour l'essentiel de l'Advanced Spaceborne Thermal Emission and Reflection Radiometer (Aster), un capteur thermique japonnais en orbite depuis 1999. (Images : NASA/METI/AIST/Japan Space Systems, and U.S./Japan ASTER Science Team)
Vidéos à la une
Le projet de la loi pour la biodiversité, présenté ce mardi à l'Assemblée nationale, va relancer le débat sur la taxation de l'huile de palme qui prévue à 90 euros la tonne. Biscuits, pâte à tartiner, glaces... cette huile extraite du palmier, 40 kilos par arbre, est aussi utilisée dans les produits de beauté. Le gouvernement indonésien a vivement réagi, appelant l'État français à retirer l'amendement.
Vidéos à la une
Une éclipse solaire a eu lieu dans la nuit du 8 au 9 mars 2016. C'est en Indonésie qu'il fallait être pour pouvoir profiter du spectacle. La...
International
Une éclipse solaire totale a été observée mardi et ce mercredi en Indonésie et dans une partie du Pacifique. Planet.fr a compilé quelques-une des meilleures images de ce phénomène rare.
Vidéos à la une
Quand la lune s'aligne parfaitement entre la Terre et le Soleil. Un spectacle aussi rare que fascinant. Cette éclipse totale de soleil s'est produite ce matin dans le ciel d'Indonésie et de l'océan Pacifique. Il était 6h20, heure locale, quand le phénomène a débuté. Equipées de lunettes spéciales, des dizaines de milliers d'Indonésiens et de touristes se sont laissés envoûter par la magie des astres. Une heure plus tard, la phase d'éclipse totale a obscurci entièrement le ciel pendant deux à trois minutes dans certains régions de l'île de Sumatra à l'archipel des Moluques en passant par l'île de Bornéo. Des éclipses partielles étaient également visibles dans le nord de l'Australie et certains pays d'Asie du Sud-Est. Cette éclipse solaire totale est la seule à se produire cette année. La précédente a eu lieu le 20 mars 2015 près de l'Arctique. La prochaine davantage accessible aura lieu le 21 août 2017 aux Etats-Unis.
Vidéos à la une
Une éclipse totale de Soleil a obscurci mercredi le ciel de certaines régions d'Indonésie et traversé l'archipel d'Asie du Sud-Est sous les yeux de dizaines de milliers de touristes et scientifiques, un événement retransmis en direct par des télévisions locales.
Vidéos à la une
Les amateurs d'éclipses se sont donnés rendez-vous en Indonésie. C'est depuis ce pays d'Asie qu'ils pourront le mieux observer une éclipse totale du soleil. #TSE2016 #Eclipse2016 As eclipse season 1 of 2 gets underway tonite.. cue the IronMaiden - https://t.co/D33sWp6gMg pic.twitter.com/mpB4kRmOY7- David Dickinson (Astroguyz) 8 mars 2016 Le phénomène sera visible ce mercredi au petit matin. La lune se placera devant le soleil, plongeant - pendant quelques minutes - le ciel dans le noir. La dernière éclipse solaire totale s'était produite le 20 mars 2015. Elle n'était visible que depuis certains points de l'océan arctique. #Eclipse2016 is tonight! Tune into NASA TV (https://t.co/PuDu67LbcW) at 8 pm ET to watch a live stream! pic.twitter.com/RA2BDe2bBn- NASASunEarth (@NASASunEarth) 8 mars 2016
Vidéos à la une
Le volcan Sinabung, haut de 3000m s'est réveillé sur l'île de Sumatra en Indonésie vendredi, avec deux éruptions qui ont provoqué une impressionnante avalanche de fumée. Depuis 2010, le volcan Sinabung crache sa fumée régulièrement, après 400 ans de sommeil. Les autorités indonésiennes ont créé une zone de sécurité de 3,5 kilomètres autour du volcan. (Crédits APTN)
Vidéos à la une
La retraite de Francine Néago, 85 ans, avait été coupée car elle ne résidait pas six mois en France. Sans ressource, la primatologue devait quitter sa jungle indonésienne. Mais celle qui a consacré sa vie aux grands singes, a bénéficié d'un élan de solidarité. Aujourd'hui, elle veut créer un hôpital pour animaux.
Vidéos à la une
Les habitants de Jakarta ont rendu hommage aux victimes des attaques terroristes de jeudi qui ont fait quatre morts parmi les civils.
Vidéos à la une
La police indonésienne a arrêté trois suspects après l'attaque terroriste menée hier dans le centre de Jakarta par un commando de cinq hommes, munis de ceintures d'explosifs et de pistolets. Trois d'entre eux se sont fait exploser. Les autres ont été neutralisés. Les assaillants ont abattu un Canadien qu'ils avaient pris en otage ainsi qu'un Indonésien. Une vingtaine de personnes, dont plusieurs Occidentaux, ont également été blessées. Indonesia arrests three suspects for Jakarta terror attacks https://t.co/Go73ghxKzt- TIME.com (@TIME) 15 Janvier 2016 Selon les autorités, cette attaque pourrait avoir été commanditée par un Indonésien, membre du groupe État islamique, qui a revendiqué l'attentat. Il s'appelle Bahrun Naim et vivrait aujourd'hui à Raqqa, en Syrie. 'Le groupe djihadiste compte plusieurs cellules en Asie du Sud-Est qui se font concurrence', a indiqué le chef de la police. BBC News - Jakarta attacks: Profile of suspect Bahrun Naim https://t.co/q3ZMFlS57z- Ferry Maitimu (@FerryMaitimu) 15 Janvier 2016 Le mode opératoire des assaillants rappelle celui utilisé par les terroristes à Paris. L'attaque, qui a visé notamment un café Starbucks, a eu lieu dans un quartier très fréquenté, qui abrite des centres commerciaux, les bureaux de plusieurs agences de l'ONU et des ambassades. Les terroristes ont tiré sur la foule. Il a fallu trois heures aux forces de sécurité pour neutraliser le commando.
Vidéos à la une
Deux civils, dont un ressortissant canadien, et cinq assaillants ont été tués dans les attaques de Jakarta revendiqués par Daech. Selon la police, les terroristes ont voulu imiter les actions menées à Paris en visant plusieurs cibles simultanément. Les attentats pourraient avoir été organisés depuis la Syrie où de nombreux combattants indonésiens se trouvent actuellement.
Vidéos à la une
Des militants proches du groupe Etat islamique ont mené ce jeudi une série d'attaques dans le centre de Djakarta. 2 civils ont été tués en plus de 5 assaillants, lors des explosions et des fusillades qui ont suivi.
Vidéos à la une
Ce matin à Jakarta, en Indonésie, le groupe État islamique a orchestré un double attentat-suicide à proximité d'agences de l'Organisation...
Vidéos à la une
Le groupe Etat islamique est à l'origine des attaques qui ont secoué la capitale indonésienne ce jeudi. L'organisation djihadiste les a revendiquées et la police indonésienne l'a confirmé. Breaking News: Jakarta police chief says Islamic State 'definitely' behind attack. More: https://t.co/HqhDspnc40 pic.twitter.com/BivYjUq3uo- Reuters Top News (@Reuters) 14 Janvier 2016 Bilan provisoire Ces attentats ont coûté la vie à 7 personnes, selon un bilan encore provisoire. Les victimes sont deux civils, l'un d'eux est originaire du Canada. Parmi les morts, il y a également 5 assaillants. Plusieurs personnes ont aussi été blessés. Le déroulement des faits Ces attaques ont été menées de manière quasi-simultanée, dans le centre de Djakarta. Tout a commencé en fin de matinée par une explosion devant un Starbucks Café. L'établissement est situé près d'un centre commercial non loin d'immeubles abritant plusieurs agences de l'ONU ainsi que des ambassades. Une autre détonation a été entendue devant un poste de police. Les témoins disent avoir enregistré au total 6 explosions. Dans 2 cas, il pourrait s'agir d'attentat suicide. Puis il y a eu les échanges de tirs entre les assaillants et les forces de l'ordre. Le quartier a été bouclé, la foule tenue à l'écart. La traque a duré plusieurs minutes. La police a ensuite annoncé avoir neutralisé les assaillants. Police stand guard outside devastated Starbucks cafe struck by bomb attack in central #Jakarta #JakartaBlasts pic.twitter.com/95kgifeLMS- Nick Perry (@nickeperry) 14 Janvier 2016 'La situation est désormais sous contrôle', ont indiqué les autorités en fin d'après-midi. Mais avec une donnée nouvelle : le groupe Etat islamique a fait des émules dans l'archipel. Il y a quelques semaines, les autorités avaient annoncé avoir déjoué un attentat suicide planifié par des djihadistes. Pour aller plus loin
Vidéos à la une
Une série d'explosions suivies d'échanges de coups de feu ont retenti dans la capitale indonésienne Jakarta ce matin. Le dernier bilan, encore...
Vidéos à la une
Ah, l'Indonésie... Son climat tropical, ses plages de rêves, son eau turquoise, sa cuisine savoureuse et... ses camps d'entraînement militaires...

Pages

Publicité