Vidéos A la une
FISCHERS (Indiana, USA) - Vendredi de prière à la mémoire de Peter Kassig dans la banlieue d'Indianapolis. Plusieurs centaines de personnes, dont ses parents ont rendu hommage au jeune homme, décapité mi-novembre par l'Etat islamique après un an de détention. Travailleur humanitaire pour les réfugiés syriens, Peter Kassig s'était converti à l'islam pendant sa captivité. La communauté musulmane d'Indianapolis prévoit d'autres rassemblements en souvenir du jeune homme.
Vidéos A la une
INDIANAPOLIS - 3 oct. 2014 - Ed et Paula Kassig, les parents de Peter Kassig, l'otage américain détenu par le groupe Etat islamique, ont lancé un appel pour la libération de leur fils. "Nous implorons ceux qui le détiennent de faire preuve de compassion et d'user de leur pouvoir pour libérer notre fils", a déclaré Ed Kassig, le père de l'otage dans une vidéo de trois minutes postée vendredi sur Youtube. Ed Kassig révèle dans cette vidéo que son fils avait disparu en Syrie le 1er octobre 2013. Il s'est converti à l'Islam après avoir développé un attachement profond pour les populations de la région déchirée par la guerre. La mère de l'otage, Paula Kassig, portant un foulard sur la tête, a elle aussi pris la parole, s'adressant directement à son fils : "Nous sommes très fiers de toi et du travail que tu as accompli pour venir en aide au peuple syrien". Originaire de l'Indiana (nord-est), Peter Kassig est un ancien ranger de l'armée américaine âgé de 26 ans. Il a combattu en Irak avant de fonder l'organisation humanitaire "Special Emergency Response and Assistance" (SERA) en 2012 après avoir quitté l'Armée. Il est apparu à la fin d'une vidéo du groupe EI publiée vendredi qui montrait la décapitation de l'humanitaire britannique, Alan Henning.
Vidéos Argent/Bourse
21/03/14 Le groupe Bollore a bien traverse 2013 et les perspectives pour 2014
Publicité