Vidéos A la une
Les indépendantistes catalans peuvent clamer haut et fort leur victoire aux élections régionales. Avec une participation exceptionnelle de 77%, les deux listes ont obtenu 72 sièges au Parlement sur 135, c'est plus que la majorité absolue. Mais en pourcentage, les indépendantistes obtiennent moins de la moitié des suffrages, ce qui fait dire au Parti populaire (PP) au pouvoir en Espagne, que "la majorité des Catalans a rejeté l'indépendance". En effet, en cas de victoire, le président sortant Artur Mas avait promis l'indépendance de la région en 2017 au plus tard. A trois mois des élections législatives, ce résultat risque de créer des tensions en Espagne. Le gouvernement a prévenu qu'il agirait contre tout acte "illégal" du pouvoir régional.
Publicité