Vidéos A la une
Le congrès socialiste les avait rassemblés. Les annonces de Manuel Valls mardi pour l'emploi des PME sèment à nouveau le trouble entre le gouvernement et les frondeurs. Prime à la première embauche, indemnités prud'homales plafonnées, gel des seuils fiscaux, et CDD renouvelables deux fois. La pilule a du mal à passer au sein de l'aile gauche du PS. "Ça ne va pas aider à l'embauche. Il y a de bonnes mesures dans ce plan mais pourquoi le gâcher avec des choix qui donnent le sentiment que ce gouvernement de gauche a complètement perdu ses repères", a déclaré Christian Paul, candidat malheureux à la présidence du PS le mois dernier. "A peine l'encre du congrès est séchée qu'on recommence à faire des concessions sans avoir la moindre garantie (qu'elles) créeront des emplois", a de son côté déploré Laurent Baumel, député PS d'Indre-et-Loire.
Publicité