Revue du web
Avec Atlantico
Condamné par Bruxelles à payer 13 milliards d'euros d’impôts à l’Irlande, Apple refuse avec des arguments qui tiennent la route, d’autant que l'Irlande n’a jamais rien demandé.
Revue du web
Avec Atlantico
Condamné par Bruxelles à payer 13 milliards d'euros d’impôts à l’Irlande, Apple refuse avec des arguments qui tiennent la route, d’autant que l'Irlande n’a jamais rien demandé.
Impôts
Le "Figaro" a dévoilé un classement des hausses ou baisses d'impôts locaux cette année dans de nombreuses villes de France. Découvrez si ces derniers ont augmenté dans votre commune. 
Impôts
Selon "Le Figaro", si les impôts locaux ont augmenté ces derniers temps, c'est surtout en raison du regroupement des communes. Explications. 
Politique
On le sait, le chef de l'Etat est "logé, nourri, blanchi" gratuitement au sein de l'Elysée. Mais François Hollande est-il pour autant exonéré d'impôts ?
Actualités
Depuis cinq ans, un propriétaire originaire de l’Hérault se voit obliger de payer les impôts de ses voisins. Une erreur de cadastre est à l’origine de cet imbroglio. 
Impôts
Alors que la possibilité de payer sa taxe d'habitation arrive bientôt à échéance, certains contribuables ont remarqué une forte hausse de cet impôt. Une augmentation qui ne doit rien au hasard...
Société
Selon l'institution, près de 80 millions d'euros sont perdus chaque année à cause de taxes non récoltées et de dérogations issues d'un système archaïque.
Impôts
"Le Figaro" a dévoilé les premiers éléments de cette réforme fiscale qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2018. Découvrez notamment le barème des taux d'imposition.
Société
Accusé d’avoir aidé parents à cacher au fisc la possession d’une villa luxueuse à Marrakech (Maroc), Alexandre Balkany n’a pas été autorisé à quitter la France cet été.
Impôts
La réforme prévoyant le prélèvement à la source pour l’impôt sur le revenu est compliquée. Un souci de taille se pose : la vie privée des salariés pourrait être un frein à leur rémunération.  
Actualités
Le 26 juillet 2016 marque le jour à partir duquel les Français travaillent pour eux et non plus pour financer l’Etat. Explications. 
Vidéos Argent/Bourse
A un an de la prochaine élection présidentielle, François Hollande a assuré vouloir poursuivre une politique de réforme, de justice et de baisse des prélèvements pour les Français les plus modestes, en 2017. En effet, cela ne sera confirmé qu'à la fin de l'été quand les derniers arbitrages sur le budget 2017 seront pris. Néanmoins, le chef de l'État s'est montré extrêmement prudent sur ce sujet lors de son intervention télévisée du 14 Juillet. "Je ne ferai de baisse d'impôt que si nous avons la certitude d'avoir une croissance supérieure à celle de cette année", a-t-il déclaré. Est-ce alors une manoeuvre purement électoraliste ? - Avec: Jean Pisani-Ferry, commissaire générale de France Stratégie. - 18h l'heure H, du mercredi 20 juillet 2016, présenté par David Dauba, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Avec: Xavier Anthonioz, président du Directoire d'123Venture. - Intégrale Placements, du mardi 19 juillet 2016, présenté par Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
En 2015, moins d'un contribuable sur deux a dû s'acquitter de l'impôt sur le revenu. C'est moins que l'année d'avant mais aussi la part la plus faible depuis la crise de 2009. Qui a le bénéfice de la baisse et celle-ci va-t-elle se poursuivre ?
Vidéos Argent/Bourse
Olivier Marin, rédacteur en chef Explorimmo / le Figaro, Virginie Grolleau, journaliste à L'Obs, et Julien Mouret, journaliste LavieImmo.com, ont commenté l'actualité immobilière. Au sommaire: Loi de finances 2017: la taxe spéciale d'équipement régional (TSER) suscite la colère des professionnels de l'immobilier. Palmares des biens de prestige dans le Sud. - Intégrale Placements, du mercredi 13 juillet 2016, présenté par Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
La part des ménages français payant l'impôt sur le revenu ne cesse de baisser. Selon les chiffres du ministère des Finances, près d'un million de contribuables sur les 37 millions de foyers fiscaux sont devenus non-imposables en 2015, conséquence de la suppression de la première tranche du barème. François Hollande a promis de nouvelles baisses d'impôts ciblées pour 2017.
Vidéos Argent/Bourse
La France compte un peu plus de 37 millions de foyers fiscaux mais seuls 45,6% des ménages ont payé l'impôt sur le revenu en 2015. C'est le taux le plus bas depuis 2009 et la crise financière qui avait plongé le pays en récession. Cela s'explique par la disparition de la première tranche d'impôt sur le revenu.
Vidéos Argent/Bourse
Les pratiques d'optimisation fiscale de Facebook sont plus que jamais dans le collimateur du fisc américain. L'administration fiscale, qui mène l'enquête depuis plus d'un an, a saisi la cour fédérale de San Francisco pour qu'elle oblige le réseau social à lui présenter des documents liés au transfert d'actifs à sa filiale irlandaise en 2010 . Elle soupçonne le cabinet Ernst & Young, chargé de l'opération, d'avoir sous-évalué le montant de ces actifs de plusieurs milliards de dollars pour permettre au groupe de Mark Zuckerberg de payer moins d'impôts aux Etats-Unis. Facebook a fait de Dublin son siège à l'international. Tous les droits liés à son activité hors Etats-Unis et Canada, sont ainsi transférés à sa holding irlandaise, qui bénéfice d'une fiscalité avantageuse. L'Irlande taxe les bénéfices des sociétés du numérique à hauteur de 12,5%, contre 35% aux Etats-Unis.
Vidéos Argent/Bourse
La loi Pinel permet aux particuliers de déduire fiscalement une partie du prix d'acquisition d'un logement, à condition de le louer. Cependant, l'investissement locatif dans le cadre de ce dispositif peut présenter de nombreux pièges. Christine Chiozza-Vauterin, responsable de l'offre immobilière à la Banque privée 1818, a livré des astuces pour investir en toute tranquillité et profiter au maximum de l'avantage fiscal Pinel. Quelles sont les conditions de la loi Pinel ? Comment trouver un logement éligible ? - Intégrale Placements, du vendredi 8 juillet 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos A la une
La France déroule le tapis rouge aux entreprises étrangères pour tirer partie du Brexit. Le premier ministre Manuel Valls a annoncé une série de mesures visant à renforcer l'attractivité financière de Paris. L'impôt sur les sociétés va être ramené de 33% à 28%. Les salariés venus de l'étranger bénéficieront de réductions fiscales pendant huit ans, trois ans de plus qu'actuellement, et eur prime d'impatriation sera exonérée d'impôt. Enfin, l'agence Business France les assistera en matière de logement, de délivrance de titres de séjour et de scolarisation des enfants. EDITO - La danse du ventre remarquable de Manuel Valls devant un congrès des financiers JMAphatie #E1Midi https://t.co/WQNlFeTaFL- Europe 1 (Europe1) 7 juillet 2016
Vidéos Argent/Bourse
Au sommaire: Assurance-vie: Quel est le principe de démembrement de la clause bénéficiaire ? Quels sont les avantages de ce démembrement ? Quel intérêt pour l'usufruitier ? Comment placer les capitaux entre usufruit et nue propriété ? - Avec: Mireille Weinberg, journaliste indépendante. - Intégrale Placements, du mardi 5 juillet 2016, présenté par Guillaume Sommerer, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Alléger la fiscalité des entreprises pour amortir le choc du Brexit : C'est la solution avancée par le ministre des Finances en exercice, George Osborne. Avantage compétitif Dans un entretien accordé au Financial Times, il propose de ramener l'impôt sur les sociétés sous la barre des 15%, contre 20% actuellement. Il devait déjà passer à 17% d'ici 2020. Le Royaume-Uni aurait ainsi un avantage compétitif sur l'Allemagne et la France notamment, où sociétés sont taxées à 30 et 33%. L'Irlande resterait toutefois plus attractive avec un impôt sur les sociétés à 12,5% dans le secteur des services. Elle est d'ailleurs régulièrement accusée de dumping fiscal par ses partenaires. Britain open for business: lower business taxes, support for bank lending, infrastructure investment, more trade with China + rest of world- George Osborne (@George_Osborne) July 4, 2016 Bien, mais peut faire plus 'Monsieur Osborne ne devrait pas se limiter à l'impôt sur les sociétés,' estime Michael Hewson, analyste marchés chez CMC. 'Il devrait aussi baisser la taxe foncière des entreprises, qui reste une charge significative pour les sociétés britanniques, petites et grandes. Il devrait également envisager la possibilité d'investissements publics futurs dans les infrastructures,' pour soutenir un secteur du BTP déjà affecté par le Brexit. En effet, le secteur britannique du BTP a connu sa plus forte contraction en sept ans en juin, la peur d'un Brexit ayant fait fuir les investisseurs. Et avec le plongeon de la livre sterling, le coût des matériaux de construction, importés d'Europe pour la plupart, est en train de flamber. Agacement européen Parmi les réactions aux propositions de George Osborne, le ministre français de l'Economie, Emmanuel Macron, a dit attendre de Londres de la clarté sur les conséquences du Brexit, et non une baisse de la fiscalité. L'ancien directeur général de l'organisation mondiale du commerce, Pascal Lamy a lui estimé que lancer une compétition fiscale n'était pas la meilleure manière d'aborder les négociations avec l'Union européenne. Confusion Fervent partisan du maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne, George Osborne a observé trois jours de silence après le vote, avant de revenir sur les devants de la scène. Celui qui mettait en garde les électeurs contre un risque de récession en cas de Brexit avait prévenu la semaine dernière que le prochain gouvernement devrait relever les impôts et réduire ses dépenses pour équilibrer les comptes publics. George Osborne estime qu'une baisse de l'impôt sur les sociétés entamerait certes les recettes publiques dans un premier temps, mais le coup de pouce à l'activité permettrait à l'Etat de s'y retrouver, à terme, en volume. Chère incertitude, par S&P Les économistes de Standard & Poor's ont de nouveau tiré la sonnette d'alarme quant aux conséquences du Brexit sur l'économie du Royaume-Uni comme de la zone euro. L'agence de notation financière - qui a dégradé la note de la dette britannique la semaine dernière - juge que les incertitudes liées à la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE entameront le produit intérieur brut de l'eurozone de 0,8% sur 2017 et 2018. Celui du Royaume-Uni devrait être affecté de 1,2% en 2017 et d'1% en 2018. Le pays devrait toutefois éviter de justesse une récession.
Vidéos Argent/Bourse
Michel Sapin, ministre des finances et des comptes publics, était l'invité politique de Jean-Pierre Elkabbach ce lundi.
Impôts
La "taxe spéciale" : cet impôt ne vous dit peut-être rien mais ce dernier, prévu pour aider les PME, devrait être généralisé en 2017. Explications.  
Vidéos Argent/Bourse
Deux bureaux de Google perquisitionnés par le fisc espagnol à Madrid. Dans un communiqué officiel, le géant américain de l'internet a indiqué 'respecter la législation fiscale en Espagne, comme dans tous les pays où il opère'. Selon le quotidien espagnol El Mundo, l'enquête viserait le paiement par Google de la taxe sur la valeur ajoutée.
Vidéos Argent/Bourse
François Hollande a annoncé plusieurs mesures dans une longue interview donnée aux Echos. Pour François-Xavier Pietri, chef du service Economie de TF1, "il y a deux François Hollande : d'abord l'ami François qui cherche à éteindre les foyers d'incendie, c'est la baisse sur l'impôt sur le revenu. Puis, il y a le président Hollande, celui qui est réconcilié avec la finance et qui est prêt à heurter sa propre majorité en faisant le choix politique de soutenir les entreprises, c'est la loi El Khomri. Il joue sur les deux tableaux mais tout cela converge sur un point, l'argent".
Vidéos Argent/Bourse
Suite au référendum sur le Brexit, les Britanniques se sont prononcés majoritairement pour une sortie de l'UE. Actuellement, les Français expatriés au Royaume-Uni se posent des questions sur les répercussions du Brexit sur leur quotidien. Sur le plan patrimonial, quels seraient les changements à prévoir ? Si le Brexit est validé juridiquement, quels seront les impacts sur l'assurance-vie ? Quelles conséquences sur les PEA contenant des valeurs britanniques ? - Avec: Fabien Vatinel, directeur de l'ingénierie patrimoniale de la banque Neuflize OBC. - Intégrale Placements, du jeudi 30 juin 2016, présenté par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Vidéos A la une
Le chef de l'Etat avait promis un geste pour les ménages en 2017, on en sait désormais un peu plus. François Hollande, à la faveur d'une interview fleuve accordée aux Echos, a annoncé une baisse d'impôts supérieure à 2 milliards d'euros l'année prochaine. Une mesure qui s'ajoute à celles accordées depuis 2014 à près de 12 millions de contribuables.
Vidéos Argent/Bourse
À l'instar des contribuables d'Île-de-France, taxés pour le projet du Grand Paris, tous les habitants des autres régions de France devront dès l'année prochaine payer un impôt pour soutenir les PME. Leur principal représentant, François Asselin, ne comprend pas lui-même l'intérêt de cette mesure.

Pages

Publicité