Il vient d’être mis à jour. Le calendrier des échéances fiscales des déclarations et des paiements d'impôts du mois de septembre 2017 indique trois dates officielles à ne pas manquer.

En tant que contribuable, la rentrée est souvent synonyme de dépenses et, non accessoirement, d’impôts dont il convient de s’acquitter. Septembre 2017 ne fait pas exception à la règle puisque le gouvernement vient de mettre à jour son fameux calendrier fiscal avec, à la clé, trois dates à retenir.

15 septembre : dernier jour pour payer le solde de votre impôt sur le revenu

Si vous n’utilisez pas de moyen de paiement dématérialisé ; et si vous n’êtes pas non plus mensualisé ou prélevé à échéance, vous avez jusqu’au 15 septembre 2017 pour vous acquitter du solde de votre impôt sur le revenu ainsi que des prélèvements sociaux dus. Dans le détail, cette date correspond au 9e prélèvement pour celles et ceux qui ont choisi de mensualiser leur imposition. Il s’agit également de la date limite de paiement pour toutes les personnes assujetties à l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF). C’est les cas, notamment, des contribuables dont le patrimoine dépasse en valeur nette 1,3 million d’euros. A noter cependant, que la date limite de paiement de cet impôt peut parfois varier. Si vous êtes concerné, un avis vous a normalement été adressé un mois avant cette échéance.

20 septembre : dernier jour pour payer par Internet, téléphone mobile ou tablette

Au-delà de s’attacher à simplifier notre quotidien, les nouvelles technologies ont parfois l’avantage de repousser certaines échéances. C’est le cas de votre ordinateur, de votre smartphone ou de votre tablette. Si vous n’êtes pas mensualisé, ils vous permettront de payer vos impôts quelques jours après la date limite. Cette année, vous avez jusqu’au 20 septembre 2017 pour vous acquitter en ligne de votre ISF, de votre impôt sur le revenu et de vos prélèvements sociaux. Pour ce faire, il vous suffit de vous connecter au site des impôts dédié à cet effet, ou bien de télécharger l’application officielle. Un prélèvement sur votre compte bancaire sera alors effectué à partir du 25 septembre.

30 septembre : dernière chance pour réfuter l’étalement de votre solde

Si votre impôt sur le revenu a fortement augmenté, votre solde a alors automatiquement été étalé sur les échéances d'octobre à décembre. Sachez cependant qu’il s’avère tout à fait possible de refuser cet étalement jusqu’au 30 septembre 2017 et de vous acquitter de cet impôt en mensualités constantes jusqu’en novembre. Vous devrez alors payer l’intégralité du solde en décembre.

A lire aussi : Réclamez aux impôts

Publicité
Côté taxe foncière, si vous avez adhéré par Internet ou auprès de votre Centre Prélèvement Service (centre des finances publiques pour les départements de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Guyane), vous avez également jusqu'au 30 septembre pour choisir le prélèvement à l'échéance de celle-ci. Il aura alors lieu à compter du 26 octobre. Sauf avis contraire de votre part, votre contrat de prélèvement à l'échéance sera reconduit pour votre taxe foncière 2018.

En vidéo - Le gouvernement a t-il déjà raté sa rentrée ?