Alors que tous les contribuables reçoivent leur déclaration d’impôt pré-remplie, de nombreux problèmes peuvent survenir. Qu’il s’agisse de réclamations, de recours et même de difficultés de paiement, il est possible de "discuter" avec l’administration fiscale. Mode d’emploi. 

Le recours amiable

L’administration a beau veiller au grain, il lui arrive aussi de commettre des erreurs. La première étape consiste le plus souvent à demander un recours amiable. Que vous ayez un problème de calcul de l’impôt, de déclaration ou de paiement, il faut d’abord s’adresser à votre centre des finances publiques. Si celui-ci ne vous donne pas satisfaction et que vous êtes convaincu de votre bon droit il faut contacter le conciliateur fiscal départemental. En cas de nouvel échec, il reste le recours au médiateur des ministères de l’Economie et du Budget.

Publicité