On en parlait depuis quelques temps. Voici que le ministre des Finances, Michel Sapin, et le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, viennent d'entrer un peu plus dans le détail du système de prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. Le point sur les possibles changements à venir.  

1 - Objectif : 2018

La date est fixée : le prélèvement à la source entrera en vigueur le 1er janvier 2018 pour les revenus de 2018.

Qui est concerné : salariés, travailleurs indépendants, retraités, et tous les contribuables qui perçoivent des revenus comme des allocations chômage, maternité, ou des revenus fonciers.

Publicité
Le principe : aujourd'hui, un salarié, s'il se fait licencier, malgré sa baisse de revenus, doit payer l'impôt sur ses revenus de l'année précédente. De la même manière pour une personne en situation de prendre sa retraite. A partir de 2018, l'impôt sera payé chaque mois sur les revenus en cours. Autrement dit, si vous êtes salarié, votre employeur se chargera tous les mois de prélever l'impôt directement sur votre salaire à un taux fixé à l'avance. De la même manière, les caisses de retraite se chargeront du prélèvement pour les retraités. Concernant les travailleurs indépendants, des acomptes seront réclamés de façon mensuelle ou trimestrielle.
Publicité