Encore une particularité qui distingue les Parisiens du reste des Français. Les habitants de la capitale déclareraient en effet beaucoup plus de revenus que les autres... et payeraient finalement trois fois plus d'impôt que le reste du pays. Les détails avec Planet.fr.

Dans son édition de mardi, Le Parisien révèle que les habitants de Paris déclareraient un revenu bien supérieur aux autres Français : "En 2011, les foyers parisiens ont déclaré en moyenne 37 764 euros". Ce qui représente 14 000 euros de plus que la moyenne nationale, et 7 000 euros de plus que la moyenne en Ile-de-France.

Les Parisiens, en déclarant de telles sommes, se retrouvent donc en moyenne imposables de 7 349 euros, soit trois fois plus que le moyenne nationale, qui en 2011 représentait 2 497 euros.

Cependant, Le Parisien tient à rappeler que, bien qu'ils déclarent de hauts revenus, les Parisiens ne bénéficient pourtant pas plus d'un pouvoir d'achat élevé. C'est le cas notamment au niveau de l'immobilier qui, contrairement au reste du pays, ne connait pas de baisse. L'Insee rappelle que "d'une manière générale, la vie est 13% plus cher en région parisienne qu'en province".


Des disparités entre les arrondissementsEt n'oublions pas que tous les arrondissements de Paris ne déclarent pas les mêmes revenus. Ainsi, dans le VIIe, ils sont 32 840 foyers fiscaux à déclarer en moyenne 94 085 euros de revenus. Dans le XIXe, ils sont 122 433 foyers fiscaux à déclarer en moyenne 22 510 euros.

Publicité
Le VIIe arrondissement de la capitale se compose donc de 32 840 foyers fiscaux, dont 24 234 imposables. Ceux-ci versent en moyenne 22 637 euros d'impôt sur le revenu. Dans le XIXe, seul un foyer fiscal sur deux est imposable (64 015 sur 122 433) et paye en moyenne 3 135 euros d'impôt sur le revenu.